Leonardo n'en veut pas à Aulas, mais le PSG pouvait « gagner 7-4 »

Leonardo n'en veut pas à Aulas, mais le PSG pouvait « gagner 7-4 »

Photo Icon Sport

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain n’a pas souhaité mettre de l’huile sur le feu après la grosse colère de Jean-Michel Aulas et de Rémi Garde à l’encontre de l’arbitre du match OL-PSG. Leonardo estime que Jean-Michel Aulas, avec qui il est ami, s’est emballé sans prendre un peu de recul, expliquant que le club de la capitale aurait pu s’imposer très nettement. 

« Avec Jean-Michel Aulas, on a passé la journée ensemble. Il nous a invités à déjeuner à midi. Et on a parlé de tout, du football français et de sa marge de progression, de comment le développer. C’est cela qui est important. Et des matchs comme celui qu’on vient de vivre y participent aussi, explique, dans le Parisien, Leonardo, pas décidé à aller sur le terrain de l’arbitrage. Après une rencontre comme celle-ci, ce n’est vraiment pas le moment de commenter ça. Notre ligne de conduite est simple. On respecte l’arbitre, on ne commente pas. Et puis, c’est très difficile de juger un match dix minutes seulement après sa fin. On est encore dans l’émotion. Jean-Michel est un ami. Mais sincèrement, ce match, on aurait pu le gagner 7 à 4. »