L1 : Monaco demande à Lyon de baisser d'un ton

L1 : Monaco demande à Lyon de baisser d'un ton

Au lendemain des incidents intervenus après la fin du match Monaco-Lyon, le club de la Principauté demande à l'OL de faire profil bas en rappelant que la formation de Rudi Garcia avait sa part dans cette bousculade.

Trop c’est trop. Après avoir laissé Jean-Michel Aulas et l’Olympique Lyonnais accaparer les micros après le match opposant l’OL à l’AS Monaco, les responsables du club de la Principauté ont décidé qu’il fallait désormais faire entendre la voix de l’ASM. Agacé d’entendre le président lyonnais accuser Willem Geubbels et ses coéquipiers d’avoir provoqué le clash intervenu après la fin du match, quelques jours après des propos très critiques contre Volland, suite au match en Coupe de France, Monaco a décidé de riposter. Dans un communiqué, l’actuel troisième de Ligue 1 cache mal son vif agacement.

« L’AS Monaco regrette vivement les incidents ayant mêlé les deux équipes hier après le match contre Lyon, des évènements qui vont à l’encontre des valeurs du sport que le Club défend.

L’AS Monaco déplore tout autant les déclarations inappropriées et déplacées faites par les représentants de l’OL après le match, évoquant notamment la « dignité » du club rouge et blanc. Par ailleurs, le terme « agression » ayant été utilisé à plusieurs reprises ces derniers jours par des représentants lyonnais pour caractériser l’attitude des joueurs de l’AS Monaco, il semble opportun de rappeler ces faits :

– La blessure, et l’indisponibilité de Sofiane Diop depuis le match de Coupe de France suite à un tacle de De Sciglio

– La sortie du terrain de Caio Henrique, dimanche soir, durement touché et contraint de céder sa place

Au-delà du revers concédé dimanche, l’AS Monaco apporte toute sa confiance et son soutien à l’ensemble du groupe professionnel, et entend poursuivre l’élan de cette belle saison avec l’enthousiasme et le dynamisme qui le caractérisent », rappelle le club de la Principauté.