L1 : Lyon privé de 17 joueurs ? Inacceptable pour l'OL !

L1 : Lyon privé de 17 joueurs ? Inacceptable pour l'OL !

En raison de la trêve internationale, et des textes sanitaires, l'Olympique Lyonnais risque d'être privé de 17 joueurs en Ligue 1 et en Coupe de France. L'OL refuse cette menace.

Dans un peu moins de deux semaines débutera une trêve internationale afin que se disputent des matchs qualificatifs pour le Mondial 2022 au Qatar, et à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Et comme l’Olympique Lyonnais compte 17 internationaux dans ses rangs, le club de Jean-Michel Aulas est très attentif aux règles sanitaires imposées par chacun des états concernés par ces rencontres. En ce qui concerne la France, les footballeurs n’ont aucune dérogation et devront se plier aux règles communes, à savoir réaliser un test PCR et respecter un isolement de sept jours au retour d’un pays n’appartenant pas à l’Union Européenne. Et comme l’a constaté Le Progrès, 17 joueurs de l’OL pourraient rater le match contre Lens en Championnat de Ligue 1 le 3 ou 4 avril, puis le choc face au Red Star en Coupe de France quelques jours plus tard en fonction de ces textes. De quoi évidemment inciter Lyon à contester cette situation, d’autant que la FIFA l’autorise à bloquer ses internationaux s’il y avait une mise à l’isolement obligatoire de plus de 5 jours.

Lyon privé de 17 joueurs en Ligue 1 et en Coupe de France

Interrogé par le quotidien régional,le  directeur du football à l’Olympique Lyonnais, ne veut pas croire qu’il faudra purement et simplement empêcher les internationaux de l’OL de rejoindre les équipes nationales, le dirigeant rhodanien comptant sur les instances sportives et politiques pour trouver une solution acceptable. « On pourrait être tranquille et dire non à nos 17 joueurs (…) Je n’ai pas envie que l’on aille au conflit avec les joueurs. Et l’état, en fonction de cette septaine, on peut refuser la mise à disposition. Et notre objectif est de créer une action au niveau des pays (…) La solution la plus raisonnable c’est de reporter la période FIFA, il n’est pas raisonnable de demander à des joueurs de voyager aux quatre coins du monde », explique Vincent Ponsot, qui attend désormais une réponse officielle dans la semaine avant d’éventuellement entamer des discussions avec les joueurs. Mais du côté de Lyon on est clairement décidé à ne pas mettre en péril les intérêts sportifs, même si pour cela il faudra retenir des internationaux.