OL : West-Ham c’est du costaud, Lyon peut prier

OL : West-Ham c’est du costaud, Lyon peut prier

L’OL, qui sera opposé à West-Ham, devra batailler pour filer dans le dernier carré de la Ligue Europa. Pour Walid Acherchour, chroniqueur sur l’After Foot, les Lyonnais ont hérité d’un très mauvais tirage.    

Tout le monde rêve d’un potentiel OL-Barça en demi-finale de Coupe d’Europe…mais avant de se projeter il faudra éliminer West-Ham. Quand L’Olympique Lyonnais prenait le dessus sur le FC Porto en huitièmes de finale, les Anglais éliminaient le FC Séville, club le plus titré en C3 avec six sacres. Oui, il faudra se méfier de West-Ham, c’est Walid Acherchour qui le dit. « C’est un très mauvais tirage pour l’Olympique Lyonnais. On peut se dire que West Ham en Europe c’est à peu près le néant, mais c’est une équipe qui, à domicile, a battu Liverpool, a battu Chelsea, a sorti Manchester City en Coupe d’Angleterre. Je les ai vu jouer récemment face à Liverpool et ils ont eu trois ou quatre occasions pour égaliser. C’est une bonne équipe, une équipe très athlétique. J’ai l’impression que ce n’est pas le genre d’équipes qui convient à l’OL. Je pense qu’une équipe comme l’Atalanta ou Leipzig auraient favorisé le jeu lyonnais. On l’a vu face à Porto qui a permis à des joueurs comme Faivre ou Paqueta de se projeter très vite vers l’avant » a déclaré le chroniqueur chez RMC.

West-Ham, une saison XXL

Le match aller se déroulera le 7 avril à Londres et Peter Bosz peut craindre le pire. Cette saison à domicile, les Hammers ont battu les plus gros cadors anglais comme Tottenham, Liverpool ou encore Chelsea. La formation londonienne et David Moyes montent en puissance et cela peut se refléter au classement de Premier League où les Hammers figurent au sixième rang, à deux petits points de Manchester United. West-Ham pourra compter sur ses plus grosses armes offensives : Jarrod Bowen et Michail Antonio, tous deux respectivement impliqués sur 23 et 20 buts toutes compétitions confondues cette saison. En début de saison, West-Ham avait terminé leader de son groupe avec seulement 3 buts encaissés, soit la meilleure défense des phases de groupe. La prise de Londres s’annonce compliquée.