ASSE-OL : Huis clos, couvre-feu, arrêté… La Loire craint les Lyonnais

ASSE-OL : Huis clos, couvre-feu, arrêté… La Loire craint les Lyonnais

Pour des raisons sanitaires, le derby entre l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais se jouera évidemment sans public dimanche soir. Aucun supporter ne sera autorisé à circuler autour de Geoffroy-Guichard, mais les autorités craignent quand même des débordements.

Comme chaque année, le derby entre l’AS Saint-Etienne et l’Olympique Lyonnais représente un événement à risque. Et le contexte de cette saison ne change rien pour les autorités. On pourrait penser que le huis clos ainsi que le couvre-feu à partir de 18 heures, imposés pour des raisons sanitaires, seraient des contraintes suffisantes pour empêcher tout dérapage. Car en théorie, aucun supporter ne devrait circuler autour de Geoffroy-Guichard avant la rencontre prévue à 21 heures. Seulement voilà, la préfecture de la Loire craint tout de même des débordements en journée et peut-être même dans la soirée.

En effet, « les renseignements reçus font état d'un déplacement des supporters de l'Olympique Lyonnais pour accompagner, notamment, le bus de l'équipe de l'Olympique Lyonnais jusqu'à l'entrée du département de la Loire » selon l’arrêté publié. « Il existe de forts risques pour que les dits supporters entrent dans le département de la Loire et cherchent un affrontement avec les supporters de l'ASSE, et inversement, peut-on également lire dans le texte de la préfète Catherine Seguin. Des attroupements et des troubles à l'ordre public sont ainsi à craindre avant, pendant et après le match. » Pour les autorités, le huis clos et le couvre-feu ne suffiront pas pour arrêter les supporters des deux équipes. Reste à savoir si cet arrêté fera la différence.