OM : Accord OM-Balotelli, Nice va demander des comptes

OM : Accord OM-Balotelli, Nice va demander des comptes

Photo Icon Sport

Présent ce dimanche à Marseille pour discuter avec les dirigeants olympiens, Mario Balotelli est reparti visiblement satisfait, même si aucune annonce n’a été faite.

Néanmoins, un accord pour un contrat de deux ans et un salaire de 700.000 euros mensuel a été trouvé. Un terrain d’entente à mi-chemin entre les désidératas des deux camps, puisque l’attaquant italien, via son agent, espérait même obtenir un contrat d’une seule année, ce qui a été fermement repoussé par l’OM. Il reste toutefois l’essentiel dans un transfert, à savoir l’accord sur le prix de son indemnité à régler à Nice, avec qui Super Mario a encore un an de contrat. Et depuis le début des rumeurs au sujet de l’arrivée de l’ancien joueur de Liverpool à Marseille, la position des dirigeants niçois n’a pas bougé d’un iota. Jean-Pierre Rivère n’a reçu absolument aucune offre. Un « gentlemen agreement » avait été convenu avant l’été, permettant de libérer Balotelli pour une somme de 10 ME. Mais il n’est pas sûr que cet effort soit réellement effectué par le club azuréen. En effet, selon Nice-Matin, l’attitude de l’Italien, qui ne s’est pas présenté à la reprise et vient de manquer une semaine d’entrainement, n’a pas du tout été appréciée.

« Dans le camp marseillais, on espère conclure le deal dans les prochaines heures. Or, l'OGC Nice, avec qui Balotelli est encore lié par une année de contrat, n'a encore reçu aucune offre de transfert de la part de l'Olympique de Marseille ! Mais le comportement de Mario, qui a séché la reprise à l'OGC Nice préférant s'entraîner avec un coach personnel à Brescia, où vit sa mère, pousse aujourd'hui les dirigeants azuréens à remettre en cause ce "gentlemen agreement". Outre une sanction financière infligée au joueur pour ses manquements vis à vis du contrat le liant à l'OGC Nice, l'état-major niçois pourrait également se montrer plus exigeant au sujet de l'indemnité de transfert proposé par l'OM », explique ainsi le quotidien local, pour qui Nice ne se laissera pas faire dans ce dossier. Au point de remettre en cause le montant du transfert, et le transfert lui-même ? Il y a peu de chances, surtout que l’OM affichait une confiance à toute épreuve pour la conclusion de ce transfert rapidement.