Nice : Son argent gaspillé, Ratcliffe va faire tomber des têtes

Nice : Son argent gaspillé, Ratcliffe va faire tomber des têtes

Photo Icon Sport

Très actif pendant le dernier mercato estival, l’OGC Nice abordait cette saison avec de grandes ambitions. Mais quelques mois plus tard, force est de constater que le club azuréen n’a pas les résultats espérés. Le patron Jim Ratcliffe pourrait donc taper du poing sur la table.

Balayé à domicile par l’Olympique Lyonnais(1-4) samedi en Ligue 1, l’OGC Nice vient d’enregistrer sa huitième défaite lors des 10 derniers matchs toutes compétitions confondues. La statistique suffit pour mesurer les difficultés des Aiglons qui occupent provisoirement la treizième place en championnat, avec une rencontre en retard, et qui n’ont même pas su éviter la dernière place de leur groupe en Europa League. Autant dire que ce n’était pas du tout le scénario espéré cet été, lorsque le groupe INEOS et son patron Jim Ratcliffe ont mis la main à la poche pour réaliser un mercato ambitieux. Du coup, le big boss commence sérieusement à s’impatienter.

La plus grosse fortune du Royaume-Uni réclame des résultats après avoir investi sur Kasper Dolberg (20,5 M€), Robson Bambu (8 M€) ou encore Amine Gouiri (7 M€). Et le dirigeant ne se contentera pas du licenciement de Patrick Vieira. Selon les informations de Foot Mercato, Jim Ratcliffe s’agace de ne pas avoir été informé sur les recherches d’un nouvel entraîneur, Dick Advocaat, Jürgen Klinsmann, Gabriel Heinze et Louis van Gaal ayant été recalés sans que personne ne lui demande son avis. Le Britannique accuserait donc le directeur du football Julien Fournier ainsi que le président Jean-Pierre Rivère, désormais annoncés sur la sellette. Autrement dit, le duo n’aura pas le droit à l’erreur pour le mercato hivernal…