Nice : Favre viré plus vite que prévu ?

Nice : Favre viré plus vite que prévu ?

Icon Sport

Rassuré par ses dirigeants pendant la trêve Coupe du monde, Lucien Favre se retrouve de nouveau en danger. La défaite au Puy-en-Velay (1-0) samedi en Coupe de France a fragilisé l’entraîneur de l’OGC Nice, plus aussi certain d’honorer la fin de son contrat.

L’accalmie n’aura pas duré très longtemps pour Lucien Favre. Après un début de saison difficile, l’entraîneur de l’OGC Nice s’était déjà retrouvé sur la sellette. Le Gym avait envisagé son remplacement et avait même sondé l’Argentin Mauricio Pochettino, lequel avait repoussé les avances du club azuréen. Finalement, ce refus suivi d’une série encourageante avaient convaincu la direction de poursuivre avec Lucien Favre, ne serait-ce que jusqu’à la fin de son contrat en juin prochain.

Favre éjecté plus vite que prévu ?

Seulement voilà, l’humiliation contre les amateurs du Puy-en-Velay vient chambouler les plans du propriétaire Ineos. Cette déroute revient mettre en lumières les failles des Aiglons, à commencer par l’absence de cohésion entre le vestiaire et son coach. Les méthodes de Lucien Favre passent difficilement en interne. La preuve avec le cas Andy Delort qui ne cache pas ses envies d’ailleurs. De nombreux joueurs ne suivent pas le plan de route du Suisse qui, selon les informations de Nice-Matin, a du mal à s’attacher à ce groupe qui ne correspond pas à ses attentes.

D'abord envisagé l'été prochain, le départ de Lucien Favre a donc été étudié après la défaite samedi. Mais le quotidien régional indique que la proximité du match de Ligue 1 contre Montpellier mercredi (21h) incite les dirigeants à la prudence. A croire que l’ancien coach du Borussia Dortmund est pour le moment sauvé par le calendrier. Reste à savoir combien de temps Lucien Favre pourra résister dans ces conditions, alors que le nom de son adjoint Didier Digard circule déjà pour sa succession.