L1 : Nice pose les barbelés autour de Gouiri

L1 : Nice pose les barbelés autour de Gouiri

Auteur de 12 buts et 8 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, Amine Gouiri est sans conteste l’homme fort de l’OGC Nice.

Titulaire indiscutable aux yeux de Christophe Galtier cette saison, Amine Gouiri sera extrêmement courtisé lors du prochain mercato. Plusieurs clubs anglais et allemands se sont déjà renseignés au même titre que le PSG pour Amine Gouiri, recruté pour seulement 7 millions d’euros en provenance de l’OL en juillet 2020 et dont la valeur est maintenant estimée entre 40 et 50 millions d’euros. Au micro de Prime Video, le président niçois Jean-Pierre Rivère a néanmoins posé les barbelés autour de sa pépite offensive en expliquant que l’objectif de l’OGC Nice était de convaincre Amine Gouiri de rester une saison de plus sur la Côte d’Azur.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Amine Gouiri (@amine_gouiri)

Jean-Pierre Rivère exclut un départ de Gouiri

« On a déjà des propositions sur des joueurs. Mais il y a des joueurs qui ne sont pas transférables » a prévenu Jean-Pierre Rivère au micro du diffuseur de la Ligue 1 avant de poursuivre. « Gouiri ? Pour moi il n'y a pas de débat. Amine est un joueur important qui a envie de grandir avec notre club. J'espère que notre fin de saison nous permettra de lui offrir des possibilités de grandir avec nous » a analysé Jean-Pierre Rivère, pour qui l’aventure doit continuer entre l’OGC Nice et Amine Gouiri afin de permettre au club de continuer à grandir tout en assurant une place de titulaire à l’ancien buteur de l’OL à quelques mois d’une Coupe du monde qu’Amine Gouiri peut rêver de jouer avec l’Equipe de France au vu de ses récentes performances.

Au début du mois, le directeur du football niçois Julien Fournier s’était également exprimé au sujet de l’avenir du très courtisé Amine Gouiri. Et le dirigeant azuréen s’était montré un peu plus ouvert que son président à un éventuel départ du buteur formé à l’OL. « Ces garçons, mais j’en vois d’autres comme Jean-Clair Todibo, sont des joueurs de grande qualité, mais qui ont la tête sur les épaules. Ils savent qu’ils sont dans un club qui va leur permettre de se développer et qui est compétitif. Bien sûr que s’ils continuent leur progression, ils rejoindront un grand club européen et c’est tout le mal que je leur souhaite » avait expliqué Julien Fournier sans pour autant évoquer de date de départ pour Amine Gouiri, ni pour Jean-Clair Todibo ou encore Khéphren Thuram, les principales valeurs marchandes de l’effectif niçois.