EdF : Jallet répond sans détour aux rageux

EdF : Jallet répond sans détour aux rageux

Photo Icon Sport

La présence de Christophe Jallet en équipe de France semble agacer certains amateurs de football, qui reprochent au défenseur de l'OGC Nice de ne pas avoir sa place chez les Bleus. Très expérimenté, Christophe Jallet a bien compris cela et il ne s'en offusque plus tellement, conscient qu'en 2017 les attaques via les réseaux sociaux étaient, hélas, une habitude avec les joueurs de football devaient composer.

Cependant, s'exprimant ce mercredi dans Le Parisien, l'ancien défenseur du PSG et de l'OL, rappelle qu'il n'a pas glissé un petit billet à Didier Deschamps pour avoir son casier à Clairefontaine. « Si je suis agacé ? Je m’en fiche complètement. Si je suis là, c’est que je le mérite, je n’ai acheté personne pour être en bleu. J’essaie juste de me donner à 300 %. Mon état d’esprit joue certainement en ma faveur, mais je ne suis pas pris pour cela. Le premier critère est d’être bon sur le terrain. Les critiques ne me font ni chaud ni froid, explique Christophe Jallet, qui rappelle que même s’il n’a pas joué une seule seconde lors de l’Euro, il a quand même eu sa part dans le parcours de l’équipe de France. J’aurais aimé avoir un rôle sur le terrain mais, à partir du moment où tu ne joues pas, tu mets ton ego de côté. Mon boulot a été de mettre mes partenaires dans les meilleures conditions à l’entraînement ou en dehors. D’installer une vie de groupe dans laquelle tout le monde est épanoui et heureux dans le but de gagner l’Euro. Ce n’est pas passé loin, peut-être qu’il a manqué que je dise une connerie de plus et cela passait. »