EdF : Il est prêt à laver les pompes pour revenir, et ce n’est pas Rabiot

EdF : Il est prêt à laver les pompes pour revenir, et ce n’est pas Rabiot

Photo Icon Sport

L’équipe de France est championne du monde et Didier Deschamps va forcément à l’avenir s’appuyer sur le groupe qui est allé s’imposer en Russie.

Néanmoins, aucune porte n’est fermée, si ce n'est pour le moment celle pour Adrien Rabiot, et le sélectionneur national a trop d’expérience pour ne pas renouveler son effectif si le besoin s’en fait sentir. Les blessures et les méformes peuvent laisser de l’espoir à ceux qui ont manqué le train russe, et c’est le cas de Christophe Jallet. Dans un poste d’arrière droit où la concurrence est ouverte, puisque Djibril Sidibé peine à retrouver ses jambes et que Benjamin Pavard enchaine les matchs dans l’axe avec Stuttgart, le Niçois avoue y croire toujours un peu. En tout cas, son attachement à l’équipe de France est intact malgré ses 34 ans.

« Ma retraite internationale ? C’est le sélectionneur qui décidera. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer dans le foot. La preuve, tout le monde me voyait mort et enterré. Je ne pense pas qu’ils auront besoin de moi mais, si besoin, ils savent où me trouver, même pour laver les pompes », a prévenu dans Le Parisien l’ancien défenseur du PSG et de Lyon, qui retrouve la forme avec Nice ces dernières semaines, et fait donc toujours partie des candidats chez les Bleus.