Echouafni : « C’est très sévère »

Comme Lens il y a quinze jours, Nice est revenu avec une valise de son déplacement en Gironde. Et comme les Artésiens, les Niçois ont trouvé le résultat final très sévère par rapport au déroulement du match. « Le score est très sévère dans tous les sens du terme. Je ne remets pas en cause le talent de cette équipe de Bordeaux mais au vu de nos 45 premières minutes notamment, il y avait de quoi faire un autre résultat avec les occasions que l'on a pu se créer. C'est une équipe qui est capable de laisser passer l'orage et après attaquer et mettre la pression sur l'adversaire. Sans ce premier but, en rentrant à 0-0 à la mi-temps, il y aurait eu d'autres possibilités pour Nice. Ce premier but nous a coupé les pattes, on s'y attendait après les trois occasions nettes que l'on a eues en début de match. C'est dommage de ne pas en avoir mis une au fond, cela aurait récompensé l'état d'esprit de l'équipe », a regretté le capitaine azuréen Olivier Echouafni.