Antonetti : «Gommer la finale de 2006»

Le tirage au sort des demi-finales, qui a vu jeudi Nice recevoir Vannes, dernière équipe de Ligue 2 en course, a évidemment comblé Frédéric Antonetti, même si la pression sera sur les Aiglons, revanchards deux ans après la finale perdue face à Nancy. « C'est une bonne chose de recevoir. Pour notre public, déjà ! Ce n'est pas tous les jours qu'on est en demi-finale et ça nous donne des devoirs et des obligations. Mais, attention, on me dit beaucoup de bien de Vannes et de son entraîneur ! On pourra peut-être gommer cette finale de 2006 qui reste une blessure, explique le technicien corse dans les colonnes de Nice-Matin. On peut perdre des matchs. Mais en défendant nos chances. Cette finale perdue face à Nancy, nous l'avions jouée trois ou quatre fois dans nos têtes ! Le club et l'équipe n'étaient pas mûrs... »