Feret : «Une saison de transition»

Feret : «Une saison de transition»

Photo Icon Sport

Le milieu de terrain nancéien reconnait que sa formation peine à se montrer régulière, mais ne veut pas voir tout en noir.

Après avoir frôlé la Ligue des Champions la saison dernière, l’AS Nancy-Lorraine s’est plutôt confortablement installé dans le ventre mou de la Ligue 1 cette saison. Eliminé de la Coupe de France par Romorantin, sorti de la Coupe UEFA à la dernière journée, sévèrement battu à Toulouse (3-0) lors de la dernière journée, le club lorrain baisse incontestablement de pied. « Cette irrégularité est difficile à expliquer. C’est en tout cas que quelque chose que l’on doit améliorer, car c’est ce qui permet de faire la différence. Les grandes équipes possèdent cette régularité », rappelle sur le site de l’ASNL Julien Feret, qui estime que les bouleversements inhabituels effectués à l’intersaison y sont pour beaucoup. « Après plusieurs années sans grand changement, le groupe est en train de se renouveler. Ce n’est pas une année comme les autres pour l’ASNL, et on peut en effet parler de saison de transition. Il y avait une grande attente en début de saison et cela a sûrement joué à un moment donné. Même si tout n’a pas été parfait, nous avons tout de même su réagir et montrer de belles choses. À un moment donné, il faut arrêter de regarder en arrière… », demande le milieu de terrain arrivé en provenance de Reims, et déjà tourné sur le match face au Havre.


« J’ai souvent affronté Le Havre en Ligue 2. C’est une équipe dangereuse qui mise sur une défense solide, des milieux travailleurs et quelques individualités de talent sur le plan offensif », analyse Julien Feret, pour qui l’objectif prioritaire reste le maintien, même si « on est encore loin du compte », insiste-t-il.