OL : Aulas pense porter plainte et fait la leçon à Vasilyev

OL : Aulas pense porter plainte et fait la leçon à Vasilyev

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas ne pouvait pas laisser passer cela. Après le match face à Lyon, Vadim Vasilyev a lancé une attaque terrible à l’encontre de l’OL et des arbitres, expliquant qu’il y avait clairement un arbitrage favorable à la formation rhodanienne, qu’il était le premier à le dire publiquement mais loin d’être le seul à le penser. Dans un premier temps, le président de l’OL a fait savoir qu’il espérait que le dirigeant russe avait dit cela sur le coup de la colère, mais ce lundi sur RTL, JMA a expliqué que cette attaque et cette suspicion ne pouvaient pas passer innocemment. Et le président lyonnais de rappeler qu’on pouvait être énervé après une défaite, mais qu’il y avait des choses qu’on ne peut pas dire sans en payer le prix.

« Une plainte ? Tout est envisageable. Il y a un préjudice d'image très fort pour moi et pour le club. C'est une déception amicale et surtout c'est injustifié. Je vais faire attention à ce que vont faire la ligue et la fédération. On ne peut pas parler d'arbitres corrompus. Lorsque moi j'interviens je le fais avec plus d'intelligence et lorsqu'il y a vraiment des erreurs. Là c'est maladroit et malvenu. Il faut faire attention quand on prend la parole. On vit dans un monde de jalousie. Ceux qui aboient sont ceux qui ne font pas les mêmes efforts que nous », a lancé un Jean-Michel Aulas qui prévient clairement Vadim Vasilyev de surveiller ses propos et leur portée, tout en laissant entendre que les instances seraient bien inspirées de se pencher sur ces déclarations.