Monaco : Caen ne veut pas pas payer la polémique anti-OL

Monaco : Caen ne veut pas pas payer la polémique anti-OL

Photo Icon Sport

Après s'être incliné contre l'Olympique Lyonnais, dimanche à Louis II, l'AS Monaco reçoit ce mercredi soir le Stade Malherbe de Caen, tout cela sur fond de polémique initiée par le vice-président du club de la Principauté. En remettant en cause la probité des arbitres français, Vadim Vasilyev met forcément une énorme pression sur Bartolomeu Varela, qui officiera pour ce ASM-SMC. Et ce dernier sait qu'il sera d'autant plus observé qu'en début de saison, il avait été sérieusement attaqué par Montpellier suite à son arbitrage du match contre...l'Olympique Lyonnais. 

Alors du côté de Caen, et avec le sourire, Patrice Garande a reconnu qu'il avait recommandé à ses joueurs d'être très prudents dans la surface de réparation. « Ce qui est sûr, c’est que vu la campagne de presse, je pense qu’on va jouer haut, sinon, le premier qui va tomber, il va y avoir penalty (sourire). Donc, s’ils tombent, il ne faut pas que ce soit dans la surface, a prévenu l'entraîneur malherbiste, avant de se faire plus sérieux. C'est certain que si on prend un but tout de suite, ça va être compliqué. C'est une évidence. Après, ça dépend comment. Par exemple, si on fait comme à Marseille, contre Monaco ça ne passera pas. C'est sûr. Ça veut dire que plus le match va avancer sans qu'on prenne de buts et surtout si on est capable d'aller leur poser des problèmes alors oui ça aura une incidence sur le résultat. »