Vente OM : Vézirian insiste, son scoop n'est pas bidon

Vente OM : Vézirian insiste, son scoop n'est pas bidon

Devant être officialisée vendredi, la vente de l'Olympique de Marseille a fait psshiit. Désormais, l'insider Thibaut Vézirian affirme qu'il faut patienter. Demain on rage gratis.

La journée de vendredi a été chaude pour certains supporters de l’Olympique de Marseille qui ont pensé pendant quelques heures que leur club préféré allait être vendu et que si le PSG avait le Qatar, l’OM aurait l’Arabie Saoudite pour faire entrer le club phocéen dans une autre dimension. Depuis plus d’un an, les rumeurs circulent sur la possible vente de Marseille par Frank McCourt, mais Thibaut Vézirian a cette fois annoncé qu’un communiqué était déjà prêt pour officialiser l’opération, tout cela relayé par un journaliste de Canal+ qui ajoutait tout un tas de détails. Mais les heures sont passées, aucun communiqué n’est tombé, et même Canal et Infosport n’ont pas repris l’info de leur journaliste, lequel avait précisé pourtant que cela allait être le fil rouge de l’après-midi sur l'antenne d'Infosport. Et clairement agacé que la mayonnaise prenne une fois de plus, comme cela avait déjà été le cas à l’automne dernier, Frank McCourt a publié un communiqué, non pas pour dire qu’il vendait l’OM, mais que tout cela était du pipeau.

Le quotidien La Provence, dirigé par Bernard Tapie, va dans le même sens ce samedi. « Le message de l’OM est clair, mais il n’a pourtant pas calmé l’hystérie de centaines de supporters 2.0, jouant aux enquêteurs sur les réseaux sociaux, et désormais baptisés les "insiders". À la LFP, à Paris, on s’est par ailleurs étonné de ces énièmes rumeurs alors que le contexte est particulièrement tendu autour du club olympien en ce début d’année. À la mairie de Marseille, aussi, personne n’était au courant de quoi que ce soit. Comme à l’OM », explique le média local. Mais il n’empêche, Thibaud Vézirian, qui n’était pas sur le plateau de L’Equipe d’Estelle vendredi soir, persiste et signe. « Le démenti de l’OM ? C’est ce que fait tout club qui va être vendu. Arrêtez de me prendre pour un bleu. Vous verrez. Et ne me dites pas que je ne vous l'avais pas dit », explique, sur son compte Twitter, l’insider. Il est vrai que si l’Olympique de Marseille est vendu dans deux mois, un an ou dix ans, il y aura toujours moyen de dire « je vous l’avais bien dit ».