Vente OM : Ni à vendre, ni vendu, McCourt frappe fort

Vente OM : Ni à vendre, ni vendu, McCourt frappe fort

Icon Sport

Le cas de la possible vente de l'Olympique de Marseille a été évoqué officiellement, et il s'avère que si Frank McCourt a bien reçu des offres saoudiennes, il a tout déchiré, provoquant la colère de CVC, qui a racheté une partie des droits commerciaux de la Ligue 1.

Tandis que certains continuent à surfer sur la vente de l’Olympique de Marseille en faisant croire à un public de moins en moins nombreux que des intérêts saoudiens ont racheté le club phocéen depuis plusieurs mois et que Frank McCourt n’est finalement qu’une façade avant une officialisation imminente, la réalité est totalement différente si l’on en croit Florent Gautreau, journaliste sur RMC. Evoquant l’éternel dossier de la vente de l’OM, ce dernier a sorti ses dossiers, et donné sa vérité sur toutes ces rumeurs qui circulent depuis deux ans, balayant fermement l’hypothèse d’une vente déjà actée, ou même en cours. Pour lui, si effectivement le propriétaire américain de Marseille a bien reçu des offres pour céder l’OM, McCourt a tout refusé, au point même d’irriter un nouvel investisseur important du football français, à savoir CVC Capital Partners. Ce fonds d’investissement luxembourgeois s’est offert pour 1,5 milliard d’euros près 13% de la société commerciale créée par la Ligue de Football Professionnel, et il rêve de voir la Ligue 1 crouler les sous les milliards.

La vente de l'OM c'est pas pour maintenant, McCourt refuse tout

Au micro de son média, Florent Gautreau a lâché ses infos et elles sont claires. « Il n'y a à l'heure actuelle aucun investisseur qui souhaite racheter l'OM et, cela tombe bien puisque Frank McCourt ne souhaite pas vendre. Donc, il n'y a rien qui indique que l'OM est à vendre et que le club va être vendu. En revanche, Mc Court aurait refusé trois offres d'investisseurs saoudiens, qui n'ont pas encore été tracées. Et ça a été mal apprécié du côté de la Ligue, et de CVC notamment. Ce qu'on reproche à McCourt, ce n'est pas de refuser ces offres, mais de ne pas investir suffisamment pour faire de l'OM un concurrent sérieux pour le PSG. Donc, pas de fantasmes à date pour l'OM, mais il y a eu des offres saoudiennes refusées par McCourt, dont certaines étaient sérieuses. J’ai eu certaines informations disant que les gens de CVC ont eu la confirmation qu’il y avait des offres importantes de reprise de l’OM, et que le fait de continuer avec McCourt leur aurait déplu », explique le journaliste, qui remet 1 euro dans la machine à fantasmes, alors que Pablo Longoria vient de choisir un nouvel entraîneur et que les joueurs marseillais ont repris le chemin de l'entraînement.