L1 : Pierre Ménès détruit Bordeaux-OM, une « bouillie de football » !

L1 : Pierre Ménès détruit Bordeaux-OM, une « bouillie de football » !

Photo Icon Sport

Dimanche soir, les fans de Ligue 1 n’ont certainement pas pris leur pied devant le match entre les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de Marseille en clôture de la 22e journée (0-0).

Et pour cause, cette rencontre assez fermée n’a pas été très riche en spectacle, si l’on excepte les deux arrêts de Steve Mandanda et les deux occasions de Nemanja Radonjic en fin de match. Globalement, le niveau technique de la rencontre était très faible, ce que Pierre Ménès n’a pas manqué de souligner. Sur son blog, le journaliste de la Canal + s’est montré très dure à l’égard des 22 acteurs, indiquant que ce match entre l’OM et Bordeaux s’apparentait davantage à une bouillie de football qu’à autre chose.

Le but de Pablo refusé, Ménès attaque le règlement

« Nous avons vu une bouillie de football au Matmut Atlantique, un 0-0 effarant de faiblesse technique entre Bordeaux et Marseille. À un moment en seconde période, on avait l’impression d’assister à un match de quartier, avec des chandelles et deux équipes qui ne parvenaient pas à faire trois passes de suite. Minable. Mais bon, j’ai du mal voir puisqu’à entendre les acteurs à la fin, tout le monde avait l’air content, tout le monde a trouvé que c’était un bon match. S’ils veulent continuer à nous prendre pour des truffes, c’est leur problème » a pesté Pierre Ménès, prenant par ailleurs position sur le but refusé de Pablo. Pour le consultant de Canal +, la règle selon laquelle les mains offensives doivent toutes être sifflées est assez stupide.

« Il y a bien eu ce but de Pablo, justement refusé si l’on s’en tient au règlement. Le règlement a changé, ça ne m’empêche pas de le trouver complètement stupide. A part ça ? Deux tentatives de Radonjic repoussées par Costil, la frappe de Basic sur la barre et les deux parades de Mandanda devant Oudin et sur la tête de Pablo. C’est trop peu pour une équipe qui est 2e de Ligue 1 et en course pour la Ligue des Champions. Marseille n’a marqué qu’un but en 2020 et reste sur deux 0-0. Derrière, Rennes revient fort et Lille n’a pas encore abdiqué. Les Marseillais vont devoir faire attention et vite reprendre leur marche en avant ». Un match qui, vous l’aurez compris, n’a pas provoqué l’enthousiasme de Pierre Ménès…