OM : Zéro pépite à Marseille, Villas-Boas déprime

OM : Zéro pépite à Marseille, Villas-Boas déprime

Photo Icon Sport

C’est l’un des volets de la deuxième phase du Champions Project cher à Frank McCourt. Certainement l'un des plus délicats à accomplir. 

L’OM doit aussi savoir former et revendre des joueurs pour maintenir un train de vie financier performant. Pour le moment, ce n’est clairement pas le cas, malgré quelques belles exceptions comme Boubacar Kamara, et peut-être bientôt le jeune Marley Aké. Mais le départ cet été d’Isaac Lihadji, qu’Andoni Zubizarreta n’a pas su faire signer, a totalement démoralisé André Villas-Boas. Ce dernier apprécie le travail de Nasser Larguet, nommé directeur du centre de formation en juillet 2019, mais selon L’Equipe, les deux hommes ont fait un constat terrible sur le niveau des jeunes joueurs de l’OM. Aucun élément ne trouve grâce à leurs yeux.

Peu de joueurs ont un potentiel jugé intéressant pour en faire d’eux une future pépite du club phocéen, et ceci pour les générations à venir. Un regard à double tranchant, puisque les jeunes marseillais les plus prometteurs continuent de partir, comme ce fut le cas également cet été avec Niels Nkounkou, lassé d’attendre sa chance à l’OM et qui a rejoint Everton, avec qui il a déjà joué en équipe première. Voilà en tout cas pourquoi les rumeurs sur des jeunes brésiliens fleurissent ces derniers jours. Le constat d’André Villas-Boas a été remonté à Pablo Longoria, qui a préféré miser sur l’inépuisable réservoir des Brésiliens (l’OM négocie avec Luis Henrique et Marcos Paulo) pour faire venir des joueurs en post-formation, et ainsi espérer faire grandir des pépites pour l’avenir.