OM : Zéro joker au mercato, le crash de Mediapro en cause ?

OM : Zéro joker au mercato, le crash de Mediapro en cause ?

Photo Icon Sport

Déficitaire au poste de latéral droit suite au départ de Bouna Sarr au Bayern Munich, l’Olympique de Marseille étudie la possibilité de recruter un joker.

Dans la dernière ligne droite du mercato, Pablo Longoria pensait tenir le successeur du franco-guinéen en la personne de Joakim Maehle. Mais alors qu’un accord avait été trouvé, La Gantoise a totalement changé son fusil d’épaule à trente minutes de la fin du mercato, en exigeant une surenchère de près de 3 ME. La requête a évidemment été refusée par la direction marseillaise, qui s’est mise en tête de recruter un joker en Ligue 1 pour combler le départ de Bouna Sarr. Les noms de Kenny Lala et de Djibril Sidibé ont filtré tandis que dimanche après-midi, une offre de 8 ME pour Fabien Centonze était évoquée.

Mais selon les informations du compte insider @LePetitOM, il y a désormais de fortes chances qu’aucun joker ne soit recruté, notamment en raison de l’incertitude énorme au sujet du paiement et du montant des droits télévisuels dans les mois à venir. « Avec l'incertitude sur les droits TV et les options possibles derrière sur les ailes, on s'oriente sur le fait de ne pas investir avant janvier au poste d’arrière droit. Sakai, Nagatomo, Amavi et Rocchia se partageront le temps de jeu avec potentiellement en plan B : Khaoui, Balerdi et Kamara » a publié l’insider, pour qui la tendance est plus que jamais à un statu-quo pour l’Olympique de Marseille au niveau de ses latéraux. Pour rappel, Yuto Nagatomo avait été initialement recruté pour être la doublure de Jordan Amavi à gauche. Mais le latéral japonais présente l’avantage d’être droitier, et pourrait donc combler d’éventuelles absences de son compatriote Hiroki Sakaï. Quant au gaucher Christopher Rocchia, auteur d’une bonne saison en Ligue 2 à Sochaux la saison dernière, il bénéficiera peut-être d’une chance unique de se faire une place au sein du groupe marseillais…