OM : Villas-Boas se prosterne devant le monument Mandanda

OM : Villas-Boas se prosterne devant le monument Mandanda

Photo Icon Sport

Dimanche soir en clôture de la 22e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille n’est pas parvenu à mettre fin à sa malédiction en terres bordelaises en concédant le match nul (0-0).

Mais assurément, le bilan de la soirée aurait pu être bien plus négatif pour l’OM sans un Steve Mandanda de gala. Sauvé par la VAR sur le but annulé de Pablo en première mi-temps, le capitaine phocéen s’est chargé lui-même de maintenir Marseille dans le match par la suite en effectuant un arrêt spectaculaire face à Rémi Oudin juste avant la pause, puis en sortant de manière magistrale une tête de Pablo à quelques minutes du coup de sifflet final. Un grand Steve Mandanda qui impressionne André Villas-Boas, lequel s’est montré très élogieux envers le gardien de l’Equipe de France après le match nul de Marseille à Bordeaux.

« Il a fait deux arrêts impossibles : un en première mi-temps (sur Oudin) et l'autre en deuxième, (sur Pablo). Cette saison, il est là pour nous. Il nous a tenus dans plusieurs matchs. Il l'a fait encore une fois. On a aussi eu notre opportunité. Il ne faut pas seulement faire cette analyse parce que Costil a aussi fait deux bons arrêts » a souligné André Villas-Boas avant d’apprécier ce point à sa juste valeur, l’OM ayant gagné du terrain sur Lyon, Montpellier ou Monaco, tous battus ce week-end. « Rennes s'est rapproché de nous mais on a pris un point sur tous les autres adversaires : Lyon, Montpellier, Monaco. La semaine prochaine, il y aura Lille-Rennes et nous, on ira à Saint-Etienne pour un match intéressant. On continue notre chemin. On est en bonne position, on continue notre invincibilité. Il y a aussi des choses positives de ce match ». Une manière optimiste de voir les choses alors que Marseille, toujours deuxième de Ligue 1, n’a marqué qu’un but en trois matchs de championnat depuis le début de l’année 2020 (1 victoire, 2 nuls).