OM : Villas-Boas a vu Eyraud, ça ne sent pas bon !

OM : Villas-Boas a vu Eyraud, ça ne sent pas bon !

Photo Icon Sport

Confiné au Portugal ces dernières semaines, André Villas-Boas a profité du feu vert des autorités pour revenir à Marseille.

L’entraineur de l’OM a ainsi pu voir sa direction lors d’une réunion qui s’est tenue ce mercredi, et a été poursuivie ce jeudi. Le sujet principal était évident : le visage que présenterait l’OM la saison prochaine, après la réussite sportive de l’exercice terminé prématurément en raison de la crise sanitaire. Le technicien passé par Chelsea, Porto ou Saint-Pétersbourg avait forcément envie de savoir si les craintes parues ces dernières semaines sur les ventes obligatoires pour sauver la face financièrement étaient justifiées. Il faut croire que oui, puisque La Provence et L’Equipe affirment conjointement, sans dévoiler la véritable teneur des échanges, qu’André Villas-Boas n’a pas reçu les garanties nécessaires au niveau des investissements à faire pour présenter une équipe compétitive lors de son retour en Ligue des Champions.

AVB est ainsi reparti au Portugal, sachant que les joueurs et le staff sont désormais en vacances, sans être satisfait par les perspectives pour 2020-2021. Désireux plus que tout de rester à l’OM, Villas-Boas, qui possède encore un an de contrat, a pourtant bien fait comprendre qu’il devrait quitter ses fonctions si jamais ses dirigeants ne lui donnaient pas les moyens de lutter dignement, en championnat comme en Coupe d’Europe. Avec un déficit attendu de plus de 100 ME sur la saison à venir, l’OM a au minimum le besoin d’enregistrer deux départs majeurs, et se voit obligé de travailler sur des prêts ou des venues de joueurs en fin de contrat pour se renforcer. Pas de quoi aborder la Ligue des Champions, sept ans après la dernière apparition, avec le torse bombé.