OM : Un joker à Marseille, c’est aujourd’hui ou jamais !

OM : Un joker à Marseille, c’est aujourd’hui ou jamais !

Photo Icon Sport

Dans les ultimes minutes du mercato, l’Olympique de Marseille pensait bien être capable d’enrôler Joakim Maehle, le latéral droit de Genk.

Un accord avait été trouvé, plus tôt dans la journée, entre l’international danois et le club phocéen. Désireux de frapper un grand coup sur le marché des transferts afin de remplacer Bouna Sarr, la direction marseillaise est montée jusqu’à 12 ME bonus compris pour le transfert de Joakim Maehle. Mais à la surprise générale, et alors que les premiers échanges avaient été positifs et cordiaux, Genk a fait monter les enchères en réclamant 15 ME à l’Olympique de Marseille dans les derniers instants du mercato estival. Malgré la nécessité de recruter un latéral droit, Pablo Longoria a refusé d’être le dindon de la farce en grimpant si haut pour le défenseur droit de Genk.

L’échec de la piste Joakim Maehle ne signifie pas pour autant que l’OM ne recrutera pas de latéral droit afin de compenser le départ de Bouna Sarr au Bayern Munich. Et pour cause, Marseille a encore la possibilité de recruter un joker en Ligue 1, comme il l’avait fait l’été dernier avec Valentin Rongier, recruté au lendemain de la date de clôture du mercato. Les noms de Fabien Centonze (Metz) et de Kenny Lala (Strasbourg) ont été cités depuis dimanche à Marseille. Mais le club phocéen va devoir être très rapide afin de boucler un transfert « joker » puisque l’UEFA impose aux clubs qualifiés en Ligue des Champions et en Ligue Europa d’enregistrer son groupe de joueurs au plus tard ce mardi à minuit avec une liste A comprenant au maximum 25 joueurs. Autrement dit, si l’Olympique de Marseille veut un latéral droit qualifié pour disputer la Ligue des Champions, il faudra que celui-ci soit recruté avant mardi à minuit…