OM : Un énorme coup de gueule en graphique, Marseille attaque

OM : Un énorme coup de gueule en graphique, Marseille attaque

Photo Icon Sport

Ces dernières heures, l’Olympique de Marseille est clairement sur les nerfs entre les polémiques autour de l’arbitrage et l’embrouille d’André Villas-Boas avec les journalistes.

Même si le club phocéen est encore au course pour le titre de champion de France, avec cinq points de retard sur le leader lillois avec deux matchs en retard, l’OM a perdu gros sur la pelouse de Rennes mercredi (1-2). Invaincu en L1 depuis le mois de septembre, Marseille restait sur six victoires de suite en championnat. Mais face au SRFC, l’OM est tombé de haut… Tout cela à cause d’un fait de jeu contraire provoqué par Clément Turpin. Puisque quelques minutes après son ouverture du score, Pape Gueye a écopé d’un deuxième carton jaune pour un léger coup de coude sur Niang. À 10 contre 11 pendant une heure, l’équipe d’André Villas-Boas a fini par craquer en fin de match. Une défaite toujours pas digérée du côté du Vélodrome.

Car au lendemain du match, l’OM a publié une série de graphiques sur Twitter pour analyser « la manière dont le club est sanctionné en Ligue 1 ». Sur le premier dessin, on voit que l’OM est bien plus sanctionné que ses rivaux. Avec un « pourcentage de fautes sanctionnées par un carton jaune » de 23,23 %, Marseille devance largement Lyon (17,14 %) ou Lille (13,13 %). Dans les autres illustrations, Marseille montre que son club est de plus en plus cartonné au fil des saisons, l’OM étant désormais l’un des clubs les sanctionnés en L1, avec l'OL ou le PSG. Une attaque frontale envers l'arbitrage français qui ne plaît pas à tout le monde sur les réseaux sociaux… Il faut dire qu’avec cette méthode digne de Jean-Michel Aulas à Lyon, la formation de Villas-Boas veut mettre la pression sur les arbitres. Mais pas sûr que cela fonctionne. Réponse contre Reims samedi...