OM : Gerson est bien un crack brésilien, bien joué Longoria !

OM : Gerson est bien un crack brésilien, bien joué Longoria !

Icon Sport

Gerson, qui a convaincu au Brésil pour ses débuts avec la sélection, était titularisé contre l’Argentine avant que le match ne soit interrompu. Le milieu change de dimension, et c’est tant mieux pour l’OM.

Il était une demande de Jorge Sampaoli, voire une exigence. Il aurait conditionné sa venue sur le banc de l’OM à une arrivée de Gerson l’été suivant. L’entraîneur argentin a obtenu gain de cause. Pablo Longoria n’a pas hésité à lâcher environ 25 ME bonus compris pour arracher le milieu de Flamengo. Après des débuts un petit peu compliqués, Gerson est monté en puissance en ce début de championnat. Contre l’ASSE au Vélodrome avant la trêve (3-1), le joueur de 24 ans a marqué le deuxième but de la rencontre et surtout, il a réalisé une prestation complète, durant laquelle il a démontré tout son talent. Profitant de l’absence des Brésiliens de Premier League, Fred et Fabinho, de la liste de Tite, il a été convoqué. Rentré à la mi-temps à la place de Bruno Guimarães contre le Chili vendredi (1-0), il a été très bon pour ses premières minutes avec les A. Ce qui lui a valu une place de titulaire contre l’Argentine. Dominique Baillif a exprimé pour Le Phocéen tout le bien que l'on pensait de lui dans son pays.

« Au Brésil, Gerson est considéré comme un milieu de très haut niveau »

« On connait sa valeur technique et son impact au milieu, car il faisait vraiment partie du haut du panier avec Flamengo. Avec Marseille, je le trouve moyen pour l'instant, mais ça s'explique par le fait qu'il joue très haut, et que ce n'est pas son poste. Au Brésil, il est considéré comme un relayeur ou un milieu central de très haut niveau. En Europe, on restait focalisé sur son passage raté à la Roma, mais il était très jeune pour s'imposer dans un club et un championnat aussi compliqués. Depuis, il a fait deux saisons de très haut niveau à Flamengo, qui est le meilleur club brésilien actuellement et qui a remporté la Copa Libertadores. Il était déjà aux portes de la seleção depuis un moment. Ce n'est pas un jeune joueur comme Luis Henrique qui doit encore apprendre le très haut niveau. Lui, il a déjà un bagage conséquent avec deux saisons sous les ordres d'un Jorge Jesus qui l'a fait progresser (à Flamengo). Il a été très régulier et mérite aujourd'hui sa place en Europe », a expliqué le spécialiste du football brésilien. Jorge Sampaoli a visé juste. Tant mieux pour l’OM, auquel il est lié jusqu’en 2026.