OM : Un brutal démenti dans le feuilleton Gueye

OM : Un brutal démenti dans le feuilleton Gueye

Photo Icon Sport

Les rumeurs sont décidément nombreuses autour de Pape Gueye, la première recrue du mercato de l’Olympique de Marseille.

Le jeune milieu de terrain de 21 ans a rompu de manière unilatérale son contrat avec Watford, ce qui pourrait lui valoir des sanctions à l’avenir. En effet, le club anglais ne compte pas en rester là, et souhaite contester cette rupture de contrat. A ce sujet, les rumeurs vont bon train, certains estimant que l’OM ne risque absolument rien tandis que d’autres vont jusqu’à dire que le club phocéen pourrait être privé de Pape Gueye en compétition en cas de suspension. Ces dernières heures, une autre information a fait du bruit au sujet du néo-milieu de l’Olympique de Marseille.

Son avocat dément un accord avec Bordeaux

Dans son édition de ce week-end, le Journal du Dimanche dévoilait l’existence d’un accord entre l’entourage de Pape Gueye et les Girondins de Bordeaux, avant la signature du joueur à Marseille. Le club au scapulaire s’était engagé à verser une prime à la signature d’1,5 ME au joueur, avant que le board bordelais ne fasse finalement machine arrière. Mais comme rien n’est simple et limpide avec Pape Gueye, cette information a immédiatement été démentie par l’avocat du joueur Pierre-Henri Bovis au Phocéen. « Ce n’est qu’un mythe » a-t-il indiqué au média marseillais. Si l’intérêt de Bordeaux est donc à prendre avec des pincettes, il a été certifié que Strasbourg, Metz, Nantes et Angers ont réalisé un intense forcing dans le but de récupérer Pape Gueye cet été. Mais finalement, c’est l’Olympique de Marseille qui a raflé la mise grâce à des arguments imparables : un coach de stature internationale et la participation en Ligue des Champions la saison prochaine. A moins que ce ne soit la perspective d'une attaque de Watford devant la FIFA...