OM : Signature de M’Baye Niang, Marseille prépare sa spéciale

OM : Signature de M’Baye Niang, Marseille prépare sa spéciale

Photo Icon Sport

Nouveau boss improvisé du marché des transferts de l’Olympique de Marseille, André Villas-Boas profite du flou actuel autour du poste de directeur sportif pour avancer sur ses propres pistes.

Il a déjà bouclé le recrutement de Pape Gueye, et tente de finaliser l’arrivée de Leonardo Balerdi en provenance du Borussia Dortmund. Les choses avancent donc vite et bien, mais ce ne sera pas forcément le cas dans tous les dossiers étant donnés les moyens limités dont l’OM dispose. La preuve avec la piste M’Baye Niang. Le joueur rêve de jouer au Vélodrome, et le club provençal adorerait faire venir le buteur sénégalais qui sort de deux très belles saisons avec le Stade Rennais. Mais le club breton, qui a bien compris les intentions de son attaquant, ne connait pas de problèmes financièrement, et est prêt à attendre une offre proche de 20 ME pour discuter d’un transfert. Un montant copieux qui ne correspond pas à la santé financière actuelle de l’OM.

Il faudrait un départ de taille pour redonner un peu de surface et effectuer un tel achat. C’est pourquoi La Provence explique que ce dossier pourrait bien se décanter à la toute fin du marché des transferts, comme ce fut le cas lors de l’arrivée de Valentin Rongier. Pour mémoire, le milieu de terrain des Canaris avait fini par quitter Nantes le lendemain de la fermeture du marché des transferts, après des négociations interminables qui avaient donc échoué dans un premier temps. Problème de taille, si l’OM veut encore attendre le dernier moment pour recruter Niang, cela pourrait emmener tout ce beau monde jusqu’au mois d’octobre. En plus de cela, Rennes peut très bien recruter un gros bras en attaque et mettre ainsi l’ancien du Milan AC sur la touche pour le début de saison, ses relations avec l’entraîneur Julien Stéphan étant de nouveau très fraiches. Résultat, c’est un Niang totalement à court de forme qui pourrait arriver si l’OM décidait de jouer le jeu de la patience.