OM : Ses excuses présentées, La Provence tourne la page Villas-Boas

OM : Ses excuses présentées, La Provence tourne la page Villas-Boas

Photo Icon Sport

Remonté contre un journaliste de La Provence, André Villas-Boas s’en est pris verbalement et physiquement à son détracteur mercredi. Deux jours plus tard, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille a finalement présenté ses excuses pour son comportement.

André Villas-Boas a fini par retrouver sa lucidité. Après la défaite à Rennes (2-1) mercredi, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille avait réglé ses comptes avec un journaliste de La Provence. « Merci hein, lui avait-il lancé à la fin de la conférence de presse. Continue comme ça, je t'attrape moi. Si j'ai la chance de t'attraper... continue comme ça, c'est bien. » Puis quelques minutes plus tard, le Portugais se retrouvait front contre front avec son détracteur. Une attitude intolérable qui a forcément choqué. Ce vendredi, le technicien a donc débuté son point presse par des excuses préparées.

« Je voudrais dire un mot, après l'incident de mercredi soir, au journaliste Jean-Claude Leblois de La Provence, a déclaré l’ancien manager de Chelsea. Je regrette ma réaction. Le fond de ma pensée ne change pas mais je comprends que la forme a provoqué votre critique. Vos critiques sont justes. La liberté d'expression est un des droits les plus précieux de l'homme. Je n'ai pas de problème avec la presse ou avec la critique mais j'ai mal vécu les deux articles qui, pour moi, attaquent ma dignité et mon intégrité comme professionnel et personne. »

La Provence s’en satisfait

« J'ai eu une réaction qu'une personne ne peut pas avoir, je la regrette et je suis prêt à présenter mes excuses devant le journaliste, a ajouté Villas-Boas. J'ai eu Frank McCourt hier soir pour clarifier mes actions. Je reste concentré sur l'OM, nos joueurs et notre staff. Merci pour votre compréhension. » De son côté, « La Provence en prend acte et se satisfait de ce signe d'apaisement ». La page est donc tournée mais nul doute que les réactions d’AVB seront désormais observées à la loupe.