OM : Sampaoli va mettre le feu, il veut des tonnes de recrues

OM : Sampaoli va mettre le feu, il veut des tonnes de recrues

Nouvel entraîneur de l’OM, Jorge Sampaoli est très régulièrement comparé à son mentor Marcelo Bielsa.

Lundi, Jorge Sampaoli a dirigé son premier entraînement à Marseille, après avoir respecté un isolement sanitaire d’une petite semaine. Les supporters de l’OM ont hâte de découvrir la méthode Sampaoli dès mercredi à l’occasion de la réception de Rennes à l’Orange Vélodrome. Un match pour lequel le technicien argentin sera particulièrement scruté, lui qui est présenté comme le fils spirituel de Marcelo Bielsa, idole des fans marseillais. Selon le journaliste Nicolas Gougot, spécialiste de l’Amérique-du-Sud pour Lucarne Opposée et interrogé par Le Phocéen, cette comparaison est toutefois un raccourci un peu biaisé. Et pour cause, il existe de nombreuses différentes entre Marcelo Bielsa et Jorge Sampaoli… notamment en période de mercato. L’ex-entraîneur du FC Séville a notamment pris l’habitude de réclamer de manière très régulière à ses anciens clubs un bouleversement total d’effectif chaque saison afin d’éviter un essoufflement physique des troupes.

Sampaoli « consomme » plus de joueurs que Bielsa

« Déjà, il faut souligner que le personnage va plaire aux supporters, car il est totalement compatible avec l'idée que je me fais de la mentalité marseillaise » souligne le spécialiste du football argentin dans un premier temps, avant de poursuivre. « Pour en revenir à sa capacité à remobiliser une équipe, ce sera intéressant à suivre. Ce qui est sûr, c'est qu'il a eu des résultats partout où il est passé, à de rares exceptions près comme la sélection argentine ». Et cette fameuse comparaison avec Marcelo Bielsa ? « Il est vrai que Sampaoli fonctionne souvent dans des cycles courts, mais si on peut constater que les équipes de Bielsa finissent par s'essouffler assez rapidement, ce n'est pas forcément le cas avec Sampaoli. De manière générale, ses équipes n'explosent pas en vol parce qu'il les renouvelle fréquemment. C'est un coach qui consomme beaucoup de joueurs, un reproche qui lui a d'ailleurs été fait lors de ses derniers passages à Santos et à l'Atlético Mineiro. Il est très gourmand et demande sans cesse des recrues pour, justement, éliminer tout risque d'essoufflement ». Une différence importante dont Pablo Longoria a très certainement pris note au moment de débaucher Jorge Sampaoli de l’Atlético Mineiro.