OM : Sampaoli joue du pipeau, Jérôme Rothen accuse

OM : Sampaoli joue du pipeau, Jérôme Rothen accuse

Icon Sport

Alors que Jorge Sampaoli tente tant bien que mal de prolonger la concurrence entre Steve Mandanda et Pau Lopez, Jérôme Rothen estime que les dés sont déjà pipés…

Pour l’instant, le temps de jeu est équilibré entre les deux portiers phocéens. Puisque Steve Mandanda a gardé la cage olympienne lors des quatre premiers matchs de la saison. Et depuis que le portier espagnol est revenu de l'infirmerie, il n’a plus quitté le onze de départ de Jorge Sampaoli. Preuve que le gardien prêté par la Roma lors du dernier mercato estival est désormais le numéro un ? L’entraîneur argentin continue en tout cas de laisser planer le doute

« Aujourd'hui, je ne sais pas. On voulait juste tester Pau Lopez, voir comment il s'adaptait au groupe et au système, parce que dans notre idée de jeu le gardien est un joueur de plus. On voulait le voir à l'oeuvre. C'est le gardien qui aujourd'hui a le plus de temps pour faire la première passe. Moi, de par mes caractéristiques, je vais peut-être choisir un gardien pour chaque compétition, mais aujourd'hui, je ne sais pas. Je sais très bien que Steve est une idole du club. Mais il y a une concurrence de gardiens. On doit donc choisir le meilleur gardien possible pour chaque match. Je sais que ça peut créer des discussions, des polémiques de par l'histoire de Steve Mandanda dans ce club. Il a aujourd'hui un présent et un partenaire. C'est ma réponse la plus sincère possible », a lancé Sampaoli en conférence de presse avant le match de l’OM contre Lens, dimanche soir au Stade Vélodrome.

« C'est le seul moment où je suis en désaccord avec Jorge Sampaoli »

Si personne ne sait qui de Mandanda ou Pau Lopez va prendre le dessus avant la trêve internationale du mois d'octobre, pour Jérôme Rothen, la donne est désormais claire : le champion du monde français est bel et bien remplaçant. « Pour moi, la concurrence n'existe pas. C'est le seul moment où je suis en désaccord avec Jorge Sampaoli, sur sa gestion de Steve Mandanda, qui est une légende à l'Olympique de Marseille. En début de saison, il a permis à son équipe d'obtenir de bons résultats. Qu'il décide de tester Pau Lopez, je peux comprendre mais qu'il le titularise lors des quatre derniers matchs, c'est juste qu'il souhaite mettre l'Espagnol en tant que numéro 1. La concurrence n'existe pas », a lancé le consultant de RMC, qui pense donc que Mandanda va finir sa carrière par la petite porte à l’OM...