OM : Sampaoli fait rêver Rothen, bel exploit !

OM : Sampaoli fait rêver Rothen, bel exploit !

Icon Sport

Ce samedi après-midi, lors de la 30e journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille tentera d’enchaîner une troisième victoire de suite sous les ordres de Jorge Sampaoli.

Recruté par Pablo Longoria, le nouveau président du club phocéen, pour succéder à André Villas-Boas, Jorge Sampaoli est arrivé au pire des moments à Marseille. Si la colère des supporters s’était calmée avec le départ d’Eyraud, l’entraîneur argentin a effectivement débuté sa nouvelle mission dans un groupe au fond du trou. Tout simplement parce que l’OM venait de se faire éliminer par Canet, une équipe de N2, en seizièmes de finale de la Coupe de France. Malgré tout, Sampaoli a vite repris les choses en main. Et depuis sa prise de pouvoir, Marseille a complètement relevé la tête. Grâce à deux victoires contre Rennes (1-0) et Brest (3-1) la semaine passée, l’OM est remonté à la cinquième place du championnat. Un renouveau signé Sampaoli, comme l’explique Jérôme Rothen.

« Pour l’instant, Sampaoli, c'est un choix qui est payant ! »

« L’arrivée d’un nouvel entraîneur n’a pas toujours un effet. Je ne dis pas que Sampaoli sera, à coup sûr, une réussite à Marseille. Les résultats vont lui donner raison ou tort. Mais Sampaoli, il arrive dans un club qui est dans la merde, où les joueurs sont démobilisés, où il y a une gangrène dans le vestiaire... Vous savez que Payet et Thauvin ne partiront pas en vacances ensemble. Là, il est arrivé à remobiliser son groupe. Pour arriver à faire ce qu'il fait depuis deux matchs, c'est qu’il y a un gros travail derrière. En plus, sa communication est bonne. Pour l’instant, je suis séduit. Peut-être que dans six mois, il n’arrivera pas à avoir le recrutement qu’il veut, il n’arrivera peut-être pas à faire partir les joueurs qui gangrènent ce club… Il fera peut-être du Villas-Boas. Mais pour l’instant, Sampaoli, c'est un choix qui est payant ! », a lancé le consultant de RMC, qui sait que l’OM pourrait passer une bonne trêve internationale en cas de victoire contre Nice. Un potentiel succès qui permettrait à Marseille de faire la passe de trois pour la première fois de la saison en L1.