OM : Remplaçant, Kamara n'a plus la tête à Marseille

OM : Remplaçant, Kamara n'a plus la tête à Marseille

Envoyé sur le banc des remplaçants par Jorge Sampaoli ce dimanche soir lors du match de L1 entre l’Olympique de Marseille et Troyes, Boubacar Kamara semble de plus en plus proche de la sortie…

Boubacar Kamara a vécu une semaine compliquée, très compliquée même. Dans la foulée d’un Olympico tendu à Lyon, le défenseur central a un peu gâché sa bonne première partie de saison. D’abord en faisant une mauvaise prestation contre Galatasaray en Europa League jeudi (2-4). Puisque lors de l'élimination de l’OM, le jeune français a été fautif sur le premier but turc, tout en étant pas si rassurant que cela dans les duels défensifs et les relances. Le lendemain, Kamara a ensuite refusé de participer à la conférence de presse avant le match contre Troyes, alors que l’OM avait prévu son passage devant les médias depuis quelques temps maintenant. Deux faits qui ont poussé Jorge Sampaoli à mettre Kamara dans la liste des remplaçants ce dimanche soir face à l’ESTAC au Vélodrome. Une tendance confirmée par Florent Germain.

« Kamara n’est pas titulaire pour plusieurs raisons. C’est un tout en fait. Déjà parce qu’il a zappé la conférence de presse d’avant-match. Mais aussi parce qu’il n’a pas été flamboyant en Europa League jeudi. Et enfin, l’OM veut que Kamara se positionne par rapport à son avenir. Est-ce qu’il veut quitter l’OM, est-ce qu’il a donné son accord à un autre club ? Les relations sont tendues entre Kamara et Longoria. L’OM s'impatiente ! Kamara n’a pas apprécié l'épisode de l’été dernier, quand Marseille a voulu le forcer à partir à Newcastle. Un nouveau départ libre, surtout de Kamara, serait assez dur à supporter pour les fans de l’OM », a expliqué le correspondant de RMC à Marseille, qui sait que le futur de Kamara est sur toutes les lèvres du côté du Vieux Port. 

Le Barça et le Bayern à fond sur Kamara

Encore et toujours en fin de contrat en juin prochain, Kamara sera effectivement libre de signer dans n’importe quel club européen à partir du 1er janvier. Une situation qui convient au joueur de 22 ans, sachant qu’il a déjà refusé quatre propositions de prolongation dans son club formateur. En même temps, cela peut se comprendre quand on voit la liste des courtisans de Kamara. Selon Foot Mercato, deux grands clubs européens rêvent de recruter le numéro 4 marseillais : le FC Barcelone et le Bayern Munich. Rien que ça ! Également ouvert à l’idée de rejoindre la Premier League, Kamara a donc plus la tête ailleurs qu’à Marseille en ce moment. Et c’est donc pour cette raison que Sampaoli a aussi décidé de le sanctionner face à Troyes...