OM : « Pipi de chat », Boudjellal se déchaine et balance sur les comptes

OM : « Pipi de chat », Boudjellal se déchaine et balance sur les comptes

Photo Icon Sport

Contre toute attente, l’Olympique de Marseille a annoncé mardi soir qu’une plainte avait été déposée à l’encontre de Mohamed Ajroudi et de Mourad Boudjellal.

Associés et candidats au rachat du club phocéen, les deux hommes d’affaires ont occupé la place médiatique avec omniprésence ces quatre dernières semaines. Dans le clan de Jacques-Henri Eyraud et de Frank McCourt, on a visiblement perdu patience en indiquant notamment que des investigations avaient permis de réunir des éléments à charge à même de faire condamner Mourad Boudjellal et Mohamed Ajroudi. Mais sur l’antenne de RMC ce jeudi matin, l’ancien président du club de Rugby de Toulon a contre-attaqué, sous-entendant que Jacques-Henri Eyraud menait la danse et que cette plainte avait pour but de bloquer un éventuel deal entre Frank McCourt et Mohamed Ajroudi.

Boudjellal accuse Eyraud

« McCourt veut-il vendre ? On va en parler… Mais c’est certain que la stratégie est très bonne car c’est compliqué pour un propriétaire de vendre à quelqu’un à qui le président a fait une procédure. C’est pas mal… Je reconnais que c’est pas mal joué » a indiqué Mourad Boudjellal dans l’émission Les Grandes Gueules, dans laquelle il intervient de manière régulière depuis des années. Et de poursuivre. « C'est du pipi de chat, c'est de la stratégie pure et simple pour masquer un bilan qui est catastrophique. On va répondre. Je suis serein sur ce dossier, on va répondre, je vais répondre. Il faut laisser le temps au temps. On est en train de dire que c'est le plus beau club du monde et on le déstabilise... Je crois que ce qui le déstabilise aujourd'hui, c'est qu'il ait des fonds propres négatifs, surtout quand ils s'élèvent à 90 ME... C'est beaucoup plus déstabilisant ». Le feuilleton se poursuit donc pour un éventuel rachat de l'Olympique de Marseille, Mourad Boudjellal et son associé Mohamed Ajroudi n'ayant pas l'intention de lâcher l'affaire.