OM : Pierre Ménès tape du poing sur la table

OM : Pierre Ménès tape du poing sur la table

La semaine a été chaude du côté des supporters de l'Olympique de Marseille. Et voilà que Pierre Ménès fait entendre sa voix concernant Dimitri Payet, qui s'est fait pourrir par les supporters.

A la veille du déplacement de l’Olympique de Marseille à Nantes, les associations de supporters de l’OM avaient tenu une conférence de presse durant laquelle Jacques-Henri Eyraud avait pris cher. Mais le président de l’OM n’était pas le seul à passer la casserole, puisque Dimitri Payet était lui aussi vivement attaqué. « Voir qu’un mec comme Payet, parce que ce n’est même plus un joueur, c’est un mec, a signé pour cinq ans à l’OM… Il n’y a que la Bonne Mère qui est éternelle à Marseille. Payet, non. Lui aussi il faut qu’il rentre chez lui. Il y en a marre », avait notamment lancé Rachid Zeroual. Des propos violents qui n’ont pas perturbé le joueur réunionnais, lequel a répondu de la plus belle façon à ces attaques en marquant le but de l’égalisation contre Nantes. Pour Pierre Ménès, si les Ultras marseillais pensent que le problème de leur équipe c’est Dimitri Payet, alors ils ont tout faux. Sur son blog, le consultant de Canal+ a ramené les supporters à la réalité.

Pierre Ménès estime en effet que Dimitri Payet est largement au-dessus de ses coéquipiers au sein du collectif Phocéen et que c’est probablement là un souci majeur pour l’OM. « À ce moment du match, les Olympiens étaient à l’agonie. Ils ont pourtant égalisé vingt minutes plus tard sur un joli centre de Nagatomo bien repris par Payet, qui a failli doubler la mise dans la foulée sur une tentative de lob à 35 mètres du but d’un Lafont avancé. Alors je sais bien qu’aujourd’hui, Payet est persona non grata à Marseille, que les insultes fusent dans tous les sens. Je suis désolé de faire cette constatation : Dimitri a plus de talent dans son gros orteil que le reste de l’équipe. Cela ne change rien à la qualité de ses prestations, à ce côté maussade qu’il a dans son jeu et dans son comportement. Mais en termes de talent pur, personne dans ce club ne lui arrive à la cheville. Et c’est peut-être là que réside l’un des plus gros problèmes de l’OM », explique Pierre Ménès, qui s’étonne du déluge de critiques tombé sur Dimitri Payet.