OM : Payet abuse du chambrage, il balance les dossiers

OM : Payet abuse du chambrage, il balance les dossiers

Photo Icon Sport

Depuis le début de la saison, Dimitri Payet a davantage fait parler de lui pour ses frasques en dehors du terrain que pour ses performances sur le rectangle vert.

Passeur décisif contre le PSG, buteur contre Lyon… et c’est tout, depuis le début de la saison. Suspendu deux matchs fermes en raison de son carton rouge reçu contre l’OL avant la trêve, Dimitri Payet n’a pas eu l’occasion de briller samedi face aux Girondins de Bordeaux. Sportivement, le début de saison du Réunionnais est un brin décevant. En revanche, on peut toujours compter sur l’international français de 33 ans pour faire le buzz sur les réseaux sociaux. Après la victoire du Bayern Munich contre le PSG en finale de Ligue des Champions ou encore après le succès de l’OM face à ces mêmes Parisiens en début de saison, Dimitri Payet avait été très inspiré avec quelques photomontages dont il a le secret, publiés sur les réseaux sociaux.

Véritable roi du chambrage, Dimitri Payet est un habitué de ce genre de montages qui a souvent fait le buzz au sein du vestiaire de l’Olympique de Marseille comme le rapporte son ancien coéquipier marseillais Rod Fanni dans une interview accordée à France Football. « Il faut savoir que Dimitri est très doué dans les montages photo et vidéo. On avait un groupe Whatsapp avec tous les joueurs de l'OM, et Dimitri envoyait plein de montages où il mettait nos têtes sur des corps de femmes, d'animaux, dans des situations délicates... Il aimait bien se foutre de notre gueule, mais en échange, il acceptait complètement de se faire chambrer » a lâché l’ex-défenseur droit de l’Olympique de Marseille, pour qui Dimitri Payet est souvent à la limite du tolérable sur le chambrage depuis de longues années. Cela s’est de nouveau vérifié il y a quelques semaines lorsque le Réunionnais a remplacé la tête d’un chiot par celle d’un certain Neymar…