OM : Olmeta à la place de Mandanda, certains auraient pris des tartes

OM : Olmeta à la place de Mandanda, certains auraient pris des tartes

Photo Icon Sport

En colère après la défaite de l’Olympique de Marseille à Porto (3-0) mardi en Ligue des Champions, de nombreux anciens Marseillais ont pris la parole ces dernières heures. De son côté, Pascal Olmeta appelle à la prise de conscience.

Avec trois défaites en autant de matchs cette saison, la douzième consécutive en Ligue des Champions, l’Olympique de Marseille se ridiculise sur la scène européenne. De quoi agacer les anciens Marseillais qui voient l’image de leur club de coeur ternie. C’est notamment le cas de Pascal Olmeta qui ne comprend pas pourquoi le capitaine Steve Mandanda ne secoue pas ses coéquipiers. Et plus particulièrement le milieu offensif Dimitri Payet.

« Dès le début du match, le penalty loupé par Payet veut dire beaucoup de choses, a analysé l’ex-portier de l’OM pour Le Phocéen. J'étais au téléphone avec mon fils, qui est aussi gardien au centre de formation de Monaco, et il était malade de voir qu'on peut frapper comme ça dans un match de cette importance. À partir de là, je savais ce qu'on allait vivre. Si tu craques de partout, dans toutes les lignes, tu n'es pas une équipe pour jouer cette compétition, ni les premiers rôles en Ligue 1, d'ailleurs. »

« Payet, on est où là ? »

« Quand on reçoit les petites équipes à la maison est qu'on se fait bouger, c'est un signe, alors vous imaginez Porto... Il n'y a que Steve (Mandanda) qui est au niveau, mais il est trop gentil. À sa place, je péterais un câble, a imaginé Olmeta, dont le caractère aurait peut-être incité le Réunionnais à réagir. Je ne veux pas taper que sur Payet, mais expliquez-moi ce qu'il se passe avec lui ? Il a des problèmes de poids, mais on est où là ? C'est l'OM, c'est le haut niveau, on ne peut pas s'en battre les c... comme ça ! Ça veut tout dire, ce n'est pas sérieux. » A une autre époque, la méforme ne Payet ne serait pas passée...