OM-OL : La polémique XXL enflamme les deux camps

OM-OL : La polémique XXL enflamme les deux camps

Icon Sport

Match houleux entre l'OM et l'OL ce dimanche soir. Si Lyon l'a emporté 3-0, les Marseillais ne décolèrent pas. 

C’est avec des objectifs complètement différents que l’OM et l’OL se sont retrouvés ce dimanche soir au Vélodrome. Cet Olympico sentait forcément la poudre, surtout après les incidents du match aller, mais ce sont les Lyonnais qui jouaient leur fin de saison. Et cela s’est vu sur le terrain, avec une abnégation dont les joueurs de Peter Bosz n’ont pas toujours fait preuve cette saison. Le résultat, 3-0 en leur faveur, les relance pour les derniers matchs, même si cela pourrait bien être trop tard pour aller chercher l’Europe.

Sampaoli ne mâche pas ses mots

Malgré ce score assez ample, ce succès a en tout cas beaucoup de mal à passer dans le camp d’en face. Il faut dire que les décisions arbitrales ont beaucoup pesé sur le match, et ont provoqué la colère vive des Marseillais. Jorge Sampaoli a été lapidaire au micro d’Amazon après la rencontre. « Nous maitrisions le match, nous étions meilleurs. Mais l’arbitre a totalement changé le cours de la rencontre, on ne peut rien y faire. Les crampons sur Pau Lopez, le pénalty non sifflé alors qu’on l’a sifflé contre nous face au PSG, nous sommes lésés par l’arbitrage. Le résultat est faussé. C’est un Classique et il fallait que l’arbitre soit à la hauteur », a balancé l’entraineur de l’OM, qui a souhaité épargner donc le jeu de son équipe et ses joueurs pour mieux les mobiliser en vue du match face à Feyenoord en Europa League Conférence. Ce sentiment d’injustice, il était présent aussi chez Pablo Longoria, qui a tenu à rester beaucoup plus courtois mais a fait savoir qu’une clarification du règlement serait la bienvenue.

Enfin, chez Jacques Cardoze, c’est sur les réseaux sociaux que le boss de la communication de l’OM a pris la parole. « Beaucoup de décisions défavorables contre nous ce soir. Et jamais de consultation de la VAR : Penalty non sifflé ? Hors jeu ? Faute sur Paul Lopez ? Ces traitements inégaux d’un match à l’autre ne peuvent que nourrir la frustration et l’incompréhension », a livré Jacques Cardoze, résumant la position de nombreux supporters de l’OM, pour qui la lisibilité de l’arbitrage est tout de même difficile. Surtout que Jean-Michel Aulas n’a rien fait pour arranger les choses. Intervenant en direct sur Amazon, le président de l’OL a tout simplement expliqué que le premier but lyonnais était valable, car le choc entre Dembélé et Lopez avait lieu après que le ballon soit rentré, alors que les images démontrent le contraire. De quoi agacer un Pablo Longoria qui a préféré passer l’éponge, la défaite de l’OM n’ayant pour le moment pas de conséquences trop dramatiques au classement.