OM : Nicollin répond à Marseille pour Laborde

OM : Nicollin répond à Marseille pour Laborde

Photo Icon Sport

À la recherche d’un nouvel attaquant pendant ce mercato hivernal, l’Olympique de Marseille s’intéresse notamment à Gaëtan Laborde, le buteur de Montpellier.

Mercredi, lors de la 18e journée de Ligue 1, les dirigeants olympiens ont pu voir Gaëtan Laborde à l’oeuvre au Stade Vélodrome. Mais pas sous les couleurs marseillaises, vu que c’est avec le maillot du MHSC que l’attaquant de 26 ans est venu à Marseille… pour y vivre une défaite (1-3). Auteur d’une bonne saison, avec six buts et cinq passes décisives en 18 matchs, l’ancien Bordelais reste dans le viseur de l’OM. Sauf qu’aux dernières nouvelles, Laborde est plus proche de l’étranger que de Marseille. Ou pas, car si l’on croit les dires de Laurent Nicollin.

« Laborde ? Personne n'a de bon de sortie et je n'ai pas de proposition. Donc quand tu n'as pas d’offre... Ça revient à enfiler des perles pour enfiler des perles. Quand j'aurais une proposition sur mon bureau, je pourrai réfléchir à savoir si je le vends ou pas et je discuterai avec son agent. Ce qui est sûr, c'est qu'il partira un jour (sourire). Est-ce que ce sera cet hiver, cet été, en janvier 2022, je n'en sais rien ! Ou il terminera sa carrière chez nous ! Je ne peux pas vous dire. Une chose est sûre : je n'ai pas de proposition pour Gaëtan Laborde. Maintenant, on n'est que début janvier… Je n'ai eu de proposition pour aucun de mes joueurs. Pas une obligation de ventes ? Dans la vie, on n'est obligé de rien. J'attends de voir ce qu'on va récupérer des droits TV et on verra en fonction des manques qu'il pourrait y avoir, de ce que le groupe ou la holding familiale mettra. On n'est obligé de rien dans la vie ! Et après, ce n'est pas non plus interdit d'avoir des pertes de X millions d'euros sur une société, on a le droit. J'ai 25 joueurs professionnels et ils peuvent tous partir demain. C'est très simple. Comme les 25 peuvent rester, comme on peut recruter cinq joueurs de plus ou personne, c'est la vie d'un club au quotidien. Mais le mois de janvier est très long et très chiant ! », a avoué, sur Le Figaro, le président héraultais, qui ne laissera pas partir son attaquant pour moins de 15 millions d’euros. Une somme bien trop élevée pour l’OM, qui cherche plutôt un buteur en prêt, comme Patrick Cutrone (Wolverhampton).