OM : Milik se prend une claque, il n'est qu'un plan C

OM : Milik se prend une claque, il n'est qu'un plan C

Icon Sport

Très courtisé avant sa blessure au genou l’été dernier, Arkadiusz Milik a vécu une première partie de saison contrastée à l’OM.

Très efficace en Europa League et en Coupe de France, l’international polonais totalise huit buts toutes compétitions confondues. Le gros hic, c’est que Milik n’a trouvé le chemin des filets qu’à une seule reprise en Ligue 1. Un bilan bien trop maigre pour un buteur de ce calibre, d’autant qu’il dispose à Marseille d’excellents passeurs avec Cengiz Ünder ou encore Dimitri Payet à ses côtés. De toute évidence, l’ancien attaquant de Naples va devoir retrouver son meilleur niveau au plus vite, au risque d’être définitivement un remplaçant aux yeux de Jorge Sampaoli. En cas de grosse offre, l’entraîneur de l’OM pourrait d’ailleurs accepter le départ de Milik. Mais tandis qu’un départ à la Juve était évoqué pour « Arek », il semblerait que les Bianconeri ne soient pas réellement intéressés par l’attaquant marseillais selon le journaliste Romeo Agresti.

La cote de Milik au plus bas ?

L’informateur de Goal Italia a fermement démenti les rumeurs concernant l’intérêt de la Juventus Turin pour Arkadiusz Milik cet hiver. En début de semaine, plusieurs médias italiens expliquaient pourtant que l’Olympique de Marseille avait refusé une offre de prêt de la Juve pour Milik. Cela est totalement faux selon Romeo Agresti, qui affirme en cette fin de semaine que le géant de la Série A ne fait pas de l’attaquant phocéen une priorité. Au contraire, la Vieille Dame est très intéressée par Gianluca Scamacca de Sassuolo et Dušan Vlahović de la Fiorentina. Reste maintenant à voir si, dans le cas où ces deux pistes n’aboutiraient pas, la Juventus Turin se mettrait à l’assaut d’Arkadiusz Milik au mercato hivernal. Quoi qu’il en soit, un départ du Polonais de l’OM semble assez improbable pour le moment. D’autant qu’à Marseille, il n’y a pas pléthore d’attaquant et ce sera encore moins le cas en janvier avec le départ à la Coupe d’Afrique des Nations de l’international sénégalais Bamba Dieng.