OM : Milik, le grand attaquant ce n'est toujours pas lui

OM : Milik, le grand attaquant ce n'est toujours pas lui

Si l'arrivée d'Arkadiusz Milik à Marseille n'est pas officielle, ce feuilleton fait déjà beaucoup parler partout en Europe.

Toujours à la recherche d'un numéro 9, l'Olympique de Marseille a ciblé Arkadiusz Milik, en manque de temps de jeu à Naples. Alors que plusieurs médias annonçaient un pré-accord entre les deux clubs, André Villas-Boas a calmé le jeu en conférence de presse, rappelant qu'il s'agissait d'un dossier très compliqué, qui pourrait durer jusqu'à la fin du mercato. Le feuilleton Milik fait en tout cas beaucoup parler, mais pas uniquement en France. Pour de nombreux journalistes italiens, l'arrivée de l'attaquant à Marseille paraît improbable, quand on sait qu'il arrive en fin de contrat dans six mois, et qu'il pourrait intéresser de gros clubs de Serie A comme la Juventus ou l'Inter Milan. Pour Mathieu du site Footballski.fr, spécialiste du football dans les pays de l'Est, l'arrivée de Milik en Ligue 1 suscite quelques grincement de dent en Pologne, pays d'où est originaire le probable futur attaquant de l'OM.

« Tout le monde s’accorde à dire que Milik devait jouer enfin après avoir passé six mois dans les tribunes. Car c’est malgré tout un élément important de la sélection. Une partie des suiveurs voit ce transfert vers la Ligue 1 et l’OM comme une régression dans sa carrière quand l’autre partie le voit plutôt d’un bon œil avec la possibilité pour lui de rejouer vite dans un environnement "peu compétitif" pour lui. Mais il y a quand même globalement une certaine incompréhension sur comment Milik et son agence ont géré la situation du contrat avec le Napoli depuis cet été (...) Tu ne peux pas parler de grand attaquant selon moi, car il a besoin des autres. Milik n’est pas un finisseur au sens noble du terme donc c’est aussi pour ça qu’il ne colle pas avec le terme. Et sinon que finalement pour lui il faudra voir, mais l’OM peut juste être un (beau) passage pour se remettre en forme, en condition, avant de revoir plus haut », explique, sur FootMercato, le spécialiste du football polonais. À quelques mois de l'Euro, le joueur de 26 ans pourrait donc opter pour un transfert en Ligue 1 pour arriver en forme avec la Pologne.