OM : McCourt c’est le boss, il vend quand il veut

OM : McCourt c’est le boss, il vend quand il veut

Photo Icon Sport

Propriétaire de l’Olympique de Marseille, Frank McCourt n’a absolument rien à se reprocher sur son investissement à l’OM.

Il a racheté le club à un moment où personne ne se battait pour l’avoir, a beaucoup investi dedans et a tenu parole sur les montants versés sur plusieurs années. Encore cette année, il a épongé une partie de la dette et s’est porté garant devant la DNCG pour éviter des sueurs froides aux dirigeants. Depuis quelques semaines, il est mis sous pression par l’homme d’affaire franco-tunisien Mohamed Ajroudi afin de vendre le club olympien. Les effets d’annonce sont passés, et le nouveau projet semble particulièrement confus. Résultat, l’américain a pris la parole pour faire savoir qu’il n’était pas vendeur. Et c’est parfaitement son droit, annonce Bruno Fiévet, qui suit l’actualité financière des clubs français puisqu’il cherche depuis longtemps à racheter les Girondins de Bordeaux.

« Monsieur McCourt a mis beaucoup d'argent dans le club. Il ne faut pas vouloir balayer d'un trait en disant que c'est nul et que nous allons faire mieux. C'est toujours difficile et l'OM a eu de très bons résultats ces dernières années avec une finale de Ligue Europa et une deuxième place. Je trouve que Monsieur McCourt a fait de gros efforts avec de bons joueurs qui sont venus comme Dimitri Payet. Ce n'est pas lui qui a été chercher Strootman, je pense qu'il y a des entraîneurs qui veulent ces joueurs. Il ne faut pas toujours taper sur le propriétaire, mais un peu sur les cellules de recrutement qui font un peu n'importe quoi, comme ça s'est aussi vu à Bordeaux. Monsieur McCourt, c'est comme King Street, il vendra quand il voudra vendre, il faut respecter ça. Pour la personne qui veut acheter, qu'elle fasse comme moi, qu'elle attende six mois, un an ou deux. Il ne faut pas faire trop de bruit, c'est contre-productif pour l'équipe. Surtout pour un club comme l'OM où il y a beaucoup de passion », a confié l’investisseur dans les colonnes de Foot Mercato. La patience, cela n’a pas l’air d’être le point fort du clan Ajroudi sur le dossier de la vente de l’OM.