OM : McCourt a bien rigolé, Ajroudi peut remballer sa campagne

OM : McCourt a bien rigolé, Ajroudi peut remballer sa campagne

Photo Icon Sport

Lassé par les sorties médiatiques du clan Mohamed Ayachi Ajroudi, le propriétaire de l’Olympique de Marseille Frank McCourt a décidé d’y mettre un terme. Une intervention autoritaire applaudie.

Frank McCourt a tapé du poing sur la table. A plusieurs reprises, l’Américain a utilisé son entourage pour faire savoir que l’Olympique de Marseille n’est pas à vendre. Il est vrai que le duo composé de Mohamed Ayachi Ajroudi et de Mourad Boudjellal se montre persistant. Malgré les démentis, les deux hommes ont multiplié les sorties médiatiques pour exprimer leur intérêt et séduire les supporters marseillais. Une stratégie qui a fini par agacer le propriétaire du vice-champion de France, lequel a décidé de porter plainte pour tentative de déstabilisation. Une preuve d’autorité validée par Kévin Diaz, persuadé que le Bostonien peut encore atteindre ses objectifs à l’OM.

« Le Champions Project a été une erreur, a reconnu le consultant de RMC. Mais depuis, il apprend ce qu’est le milieu du football et le sport européen. Il a fait un très bon business avec les Dodgers. Avec Marseille, je pense qu’il va aussi le faire. J’ai envie de croire en McCourt. Il apprend le foot. Là, il siffle la fin de la récréation. Il a fait monter les enchères indirectement. Il a laissé cet intérêt gonfler. Mais pour lui, le club est à lui. Il y a une bonne entente avec les joueurs et si un jour, il doit vendre le club, ce n’est pas maintenant car ce n’est pas le bon moment. » Ce que les candidats au rachat n'ont toujours pas compris.