Vente OM : Mohamed Ajroudi riposte et menace McCourt !

Vente OM : Mohamed Ajroudi riposte et menace McCourt !

Photo Icon Sport

Menace contre menace, Mohamed Ajroudi a riposté ce mercredi midi à l'assignation en justice que l'OM lui a adressée la veille.

Après les rendez-vous au Georges V et au Majestic, c’est désormais via un trio d’avocats que Mohamed Ajroudi a décidé de faire entendre sa voix. Et forcément, l’homme d’affaires franco-tunisien n’a pas apprécié de voir un huissier lui apporter mardi une assignation en justice signée de l’OM, Frank McCourt étant lassé de voir Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal encore et toujours dire qu’ils voulaient acheter le club phocéen. Et un communiqué menaçant a répondu au communiqué de l’Olympique de Marseille, même si l’hypothèse du rachat de l’OM n’est plus vraiment au cœur du débat.

« La direction actuelle de l’Olympique de Marseille a lancé une campagne de presse dénigrante à l’encontre de Monsieur Mohamed Ayachi Ajroudi. Cette stratégie agressive fondée sur une assignation qui ne résiste pas à l’analyse et qui contient des contrevérités ne doit tromper personne. Cette procédure relève à l’évidence de visées plus médiatiques que juridiques. Monsieur Mohamed Ayachi Ajroudi est un entrepreneur et homme d’affaires sérieux et respectable, passionné par le football, voulant faire de ce sport universel un vecteur de rassemblement et d’unité, poursuivent-ils. Il a choisi l’OM parce que Marseille est justement la ville dans laquelle ce sport contribue fortement au dialogue et à la fraternité au-delà des fractures habituelles de nos sociétés. Son projet a déjà rencontré un écho très important chez les supporters qui sentent la sincérité de son engagement pour l’OM dont il sait, lui, que c’est bien plus qu’une entreprise ! Nous ne laisserons en aucun cas porter atteinte à son honneur et à sa considération. Dans ces conditions, nous réagirons par toutes voies de droit à ces tentatives de déstabilisation », indiquent les avocats de Mohamed Ajroudi. Le feuilleton de la vente éventuelle de l’Olympique de Marseille est fini, c’est celui des menaces qui débute.