OM : Mattéo Guendouzi se fait embrouiller sur Twitter

OM : Mattéo Guendouzi se fait embrouiller sur Twitter

Les regrets sont énormes pour l’OM au lendemain du match nul très frustrant contre Galatasaray au Vélodrome (0-0).

Et pour cause, les hommes de Jorge Sampaoli se sont procurés de nombreuses occasions et auraient mérité la victoire. A dix minutes de la fin du match, l’OM pensait avoir fait le plus dur pour faire sauter le verrou turc au moment où l’arbitre de la rencontre a sifflé un penalty en faveur de Marseille pour une faute commise sur Mattéo Guendouzi. Après plus de cinq minutes d’assistance vidéo, le penalty a finalement été annulé, provoquant la furie du milieu de terrain de l’Olympique de Marseille et de l’Equipe de France. Patrick van Aanholt, coupable de la potentielle faute sur Guendouzi, n'a pas du tout aimé le plongeon de son adversaire dans la surface, et lui a fait savoir sur le terrain, puis après le match.

Et le chambreur défenseur de Galatasaray s’est payé son homologue marseillais sur les réseaux sociaux après le match. « Ouvrir ta bouche après que la VAR a prouvé que tu avais tort. Likkleman (un boxeur anglais atteint de nanisme, ndlr) a besoin de se détendre avant que je t'arrache cette perruque de la tête » a lancé Patrick van Aanholt avec une vidéo sur laquelle Marouane Fellaini, à l’époque à Manchester United, avait tiré Mattéo Guendouzi par les cheveux en 2018 lors d’un match entre les Red Devils et Arsenal.

Guendouzi est convaincu qu'il y avait penalty

Quoi qu’en dise son adversaire, et les arbitres, Mattéo Guendouzi n’en démord pas. Au micro de Canal + après le match nul entre l’OM et Galatasaray, le milieu de terrain phocéen a confirmé que selon lui, la faute de Patrick van Aanholt était indiscutable. « Le joueur touche zéro fois le ballon. Il me déséquilibre alors que j’arrive en pleine vitesse dans la surface. Il y a clairement penalty. Le joueur ne fait rien à part me déséquilibrer. C’est embêtant de prendre 10 minutes juste pour checker un penalty où il y a vraiment penalty et ne rien donner par la suite » a estimé le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, encore très actif et extrêmement précieux pour son équipe durant ce match de Ligue Europa face aux Turcs de Galatasaray.