OM : Marseille sanctionné, ça sera lourd !

OM : Marseille sanctionné, ça sera lourd !

Icon Sport

L'OM jouera jeudi prochain en Grèce son match retour d'European Conference League après les graves incidents au Vélodrome. Probablement privé de supporters, Marseille pourrait en plus payer cher le comportement de ses fans.

L’UEFA n’a pas aimé, mais alors pas du tout ce qu’elle a vu jeudi soir avant, pendant et après le match entre l’Olympique de Marseille et le PAOK, et si l’instance européenne du football n’a pas à juger ce qu’il s’est passé en dehors du Vélodrome, les scènes vécues dans les tribunes phocéennes sont mises à l’étude. C’est une évidence, les supporters du club grec ont semé le chaos, mais hélas certains de leurs homologues marseillais ne sont pas en reste, d’autant plus qu’ils ont « invité » des fans de l’AEK Athènes, ennemis jurés du PAOK, à venir au match. Pour La Provence et L’Equipe, les choses sont claires, même si Pablo Longoria, Jorge Sampaoli et Matteo Guendouzi ont pointé du doigt, vendredi, le comportement du club grec et des dirigeants, l’OM ne pourra pas échapper à une sanction, laquelle risque d’être particulièrement lourde. Car ce n’est pas la première fois que les soirées européennes sont agitées au Vélodrome.

L'UEFA sera sans pitié avec Marseille comme avec le PAOK

Dans le quotidien régional, on regrette que certains supporters marseillais gâchent la fête, prenant le risque de « punir », tout un stade. « Les expéditions lancées par certains supporters de l'OM, rassem­blés sous la bannière des "indépen­dants" et renforcés par une soixantaine d'ultras de l'AEK Athènes, pour casser des Grecs, dès la veille de la rencontre, mais aussi le jour du match, n'ont pas aidé à apaiser la situation (...) L'UEFA, qui devrait sanctionner l'OM avec de fortes amendes et pourrait fermer le virage Nord pour une hypothétique demi-finale, a ouvert une procédure contre les deux clubs. Mais l'instance n'a toutefois pas manqué de remarquer que ces incidents à répétition se produisaient souvent à Marseille », explique Jean-Claude Leblois. Dans le quotidien sportif, qui confirme que les supporters de l’OM n’iront pas jeudi prochain en Grèce, on s’attend aussi à une sanction contre le club de Pablo Longoria. « L’UEFA, elle ne fera pas de quartiers. Une procédure disciplinaire a été ouverte. L’OM s’attend à une amende salée, l’instance sanctionnant souvent les clubs organisateurs après ce type d’incidents », prévient Mathieu Grégoire.