OM : Marseille roi d'Europe, mais oui c'est possible

OM : Marseille roi d'Europe, mais oui c'est possible

Accrochés à Nantes (1-1) samedi après-midi, les Marseillais ont une nouvelle fois terminé le match en infériorité numérique.

Face au FC Nantes samedi après-midi, l'Olympique de Marseille a livré une prestation insipide. Au terme d'un match ponctué par une incroyable boulette de Steve Mandanda qui a offert l'ouverture du score aux Canaris, les Olympiens ont concédé le match nul (1-1). Quelques jours après le match face à Bordeaux qu'ils ont terminé à neuf contre onze après les expulsions de Balerdi et Benedetto, les Marseillais ont remis ça en terminant une nouvelle fois en infériorité numérique à la Beaujoire. Cette fois, c'est Hiroki Sakai qui a été prié de rentrer aux vestiaires plus tôt que prévu suite à un geste non maîtrisé. Une sanction justifiée selon Nasser Larguet, entraîneur marseillais.

« Sur ce fait-là Sakai mérite le carton rouge parce que c’est en plein visage du joueur mais ce n’est pas intentionnel. C’est embêtant car je crois que l’on est en tête des cartons » a déclaré le successeur d'André Villas-Boas. Et en effet, les Phocéens dominent un bien triste classement au sein des cinq grands championnats, comme le révèle Opta sur son compte Twitter. L'expulsion du Japonais place l'OM en tête des équipes ayant reçu le plus de cartons rouges en Europe, avec huit. Cette statistique peut être interprétée comme un signe de nervosité de la part des joueurs, pas étonnant quand on connaît le climat très tendu qui règne à Marseille depuis plusieurs mois maintenant. À noter que malgré tout, les expulsions reçues lors des deux dernières rencontres n'ont pas empêché les Marseillais d'accrocher le point du match nul face à Nantes et Bordeaux, signe d'une belle solidarité de la part des joueurs.