OM : Marseille reconnaît la stupidité de ses supporters

OM : Marseille reconnaît la stupidité de ses supporters

Après le match nul entre Angers et l’Olympique de Marseille (0-0) mercredi en Ligue 1, de nouveaux incidents ont eu lieu entre les supporters des deux équipes. Des scènes de violence regrettables pour le dirigeant marseillais Jacques Cardoze, qui ne nie pas la responsabilité des fans olympiens.

De meilleure qualité sur le terrain, le spectacle en Ligue 1 est malheureusement honteux en tribunes. Les incidents se multiplient dans les enceintes françaises, à l’image des scènes aperçues après le match entre Angers et l’Olympique de Marseille. En effet, des supporters marseillais ont pénétré sur la pelouse afin d’en découdre avec leurs homologues angevins. Un comportement inacceptable pour Jacques Cardoze, responsable de la communication du club phocéen.

« Une responsabilité collective »

« On a été privés de foot pendant 15 mois et les gens ne sont pas suffisamment intelligents pour se dire qu'on vient assister à du foot, juste du foot, a critiqué le dirigeant de l’Olympique de Marseille en conférence de presse. On n’a pas à aller voir les joueurs. Je ressens une grande tristesse face à la stupidité de ceux qui peuvent commettre de tels actes. Ce n’est pas acceptable. Il n’y a pas un stade, pas une équipe, c’est une responsabilité collective, on voit bien que ça commence à faire tache d’huile. Tout le monde doit être responsable face à ça. » Un appel à tous les pensionnaires de Ligue 1 dans lequel Jacques Cardoze n’épargne pas les supporters marseillais. Au contraire !

De premières sanctions vont tomber

« On sent qu’il y a eu une provocation de la part de la tribune angevine avec des doigts d’honneur et des pétards envoyés vers les Marseillais qui ont répondu. C'est un schéma classique et stupide, d'un côté et de l'autre, a-t-il précisé. Je ne veux accuser personne. » Les deux clubs seront sanctionnés par la commission de discipline qui, selon RMC, a prévu de traiter ces incidents dès ce jeudi soir. Des sanctions devraient être annoncées à titre conservatoire, en attendant des décisions définitives et peut-être plus sévères pour stopper cette tendance inquiétante dans notre championnat.