OM : Marseille ne pourra pas rattraper sa boulette avec Lopez

OM : Marseille ne pourra pas rattraper sa boulette avec Lopez

Photo Icon Sport

Remplaçant sous les ordres d’André Villas-Boas, et déçu de sa situation contractuelle à l’Olympique de Marseille, Maxime Lopez a été prêté avec des conditions très avantageuses pour Sassuolo. Un cadeau que le club italien accepte volontiers.

L’Olympique de Marseille a sans doute commis une erreur avec Maxime Lopez. Formé au club phocéen, le milieu de terrain rêvait de s’y imposer sur la durée. Mais l’histoire ne s’est pas déroulée comme le minot l’espérait puisqu’il ne faisait pas partie du onze de l’entraîneur André Villas-Boas. Le technicien portugais ne comptait pas sur ses qualités à la construction et l’alignait parfois à un poste étonnant de faux numéro 9. L’international Espoirs français a donc compris que ses dirigeants ne comptaient pas lui offrir le contrat espéré. En effet, l’Olympique de Marseille l’a seulement prolongé d’une saison, soit jusqu’en 2022, afin de le prêter à Sassuolo. Résultat, Maxime Lopez brille chez l’actuel cinquième de Serie A, dont le directeur sportif Giovanni Rossi a quasiment annoncé le transfert définitif de sa recrue.

« Nous voulons le garder à l'issue de cette saison, a prévenu le dirigeant italien auprès d’Eurosport. C'est un prêt avec option et obligation d'achat. Il y a des conditions précises pour les lever. Selon moi, les conditions seront réunies pour les deux. Une obligation à partir de 20 matchs ? Oui, oui... » De toute façon, l’Olympique de Marseille ne compte plus sur son pur produit et ne dira pas non à une rentrée d’argent. Le problème, c’est que la direction olympienne a négocié une option d’achat comprise entre 1 et 3 millions d’euros en fonction des bonus. A ce prix, on comprend pourquoi Sassuolo s’empresse d’accepter le cadeau…