OM : Marseille le pleure, il ne regrette pas son départ

OM : Marseille le pleure, il ne regrette pas son départ

Photo Icon Sport

Le départ de Bouna Sarr a provoqué une véritable pénurie de latéraux à l’Olympique de Marseille cet été.

En l’absence de Jordan Amavi à Angers mercredi, le club olympien a été contraint d’aligner Yuto Nagatomo au poste de latéral gauche. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’international japonais a rapidement affiché ses limites en Ligue 1. Totalement dépassé, le Japonais est loin de faire oublier aux Marseillais le fiasco Niels Nkounkou. Jugé comme très prometteur, le défenseur gauche de 20 ans, formé au club, a pris la décision de quitter Marseille cet été pour rejoindre Everton afin d’y signer son premier contrat professionnel. Interrogé par L’Equipe, le latéral français qui dispose de la confiance de Carlo Ancelotti est revenu sur ce choix.

« J'ai préféré partir parce qu'il y avait beaucoup de joueurs qui pouvaient évoluer au poste de latéral gauche. J'avais besoin de temps de jeu et Everton pouvait m'en donner. Une faible concurrence à l’OM ? La saison dernière, il y avait seulement Amavi mais Villas-Boas a essayé Sakai à gauche, parfois même Sarr, et Saîf (Khaoui) a aussi fait quelques apparitions. Je sentais vraiment que ça allait être compliqué pour moi. J'ai préféré prendre le risque de partir. Je n'ai pas eu de discussion avec Villas-Boas. Avec la crise du coronavirus, c'était très difficile d'échanger avec le coach ou le directeur sportif, d'ailleurs. Le départ d'Andoni Zubizarreta n'a pas arrangé les choses. Je m'entendais bien avec lui et à partir de ce moment-là, j'ai choisi de partir. Le projet d'Everton m'avait déjà bien accroché en cours de saison. Ils m'ont suivi tout au long de la saison, ils sont venus me voir à plusieurs matches, j'ai eu des discussions, des rendez-vous. La discussion que j'ai eue avec Carlo Ancelotti m'a définitivement convaincu. Il connaît le Championnat de France, il parle français, c'est bénéfique pour moi. Il m'a dit ce qu'il comptait faire de moi. Ça m'a encore plus boosté. C'est un bon projet d'apprentissage pour moi » a lancé Niels Nkounkou, qui aurait très certainement bénéficié d’un temps de jeu important cette saison à Marseille. Que de regrets pour les supporters olympiens ainsi que les dirigeants…